lundi 21 août 2017

Brouilleurs de portables

Des brouilleurs GSM circulent à Derb Ghallef à Casablanca et Bab El Had à Rabat. Si ces appareils sont utilisés dans les hôpitaux, les mosquées, cela est compréhensible. Mais le risque, c’est de les voir utilisés à d’autres fins, ce qui est inquiétant. Pour les spécialistes le brouilleur peut être à l’origine de problèmes de connexion, car il suffit de le mettre en marche pour qu’il commence à brouiller les communications.

Ce brouilleur portatif transmet des signaux radio de faible puissance qui empêchent les portables de se connecter aux réseaux et donc bloquent les communications entre les téléphones cellulaires. Cet appareil prohibé interfère avec les téléphones mobiles dans un rayon de 8 à 10 mètres.
Des brouilleurs circulent clandestinement à Casablanca et Rabat. Afin de mettre fin à l’extension de leur vente dans d’autres marchés, les services de sécurité sont entrés en ligne. Ils auraient entamé une opération de retrait de la vente et d’interdiction de l’utilisation de ce gadget (d’origine chinoise).

Voir aussi

USA : Un Jihadiste marocain libéré…

Le Pentagone a annoncé la libération du Marocain, Younès Abderrahmane Chekkouri, détenu au camp X-Ray …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.