jeudi 19 octobre 2017

Association Amani : Bilan de la phase pilote

L’Association Amani a organisé, mardi 4 mars à Casablanca, une rencontre en présence de nombreux décideurs et de ses partenaires et parrains, dont trois femmes engagées aux niveaux social et local: Yasmina Baddou, Saloua Karkri Belkziz et Nawal Moutawakil.

Cette rencontre a été l’occasion de présenter le bilan de la phase pilote et les futurs projets à mettre en place pour l’année 2014.
Durant sa première année d’existence, Amani a parrainé une quarantaine d’enfants dans quatre quartiers (l’Ancienne Médina et les bidonvilles de Aïn Diab, d’El Hank et du Maârif). Elle a créé un «Centre d’Excellence Amani» avec trois classes au démarrage pour assurer à ces enfants un accompagnement scolaire à travers des cours supplémentaires de mathématiques, de français et de coaching, tout en ayant un regard régulier sur leurs résultats scolaires et en organisant des activités favorisant leur développement personnel (sorties culturelles, activités sportives…).
Amani constitue également une épargne financière mensuelle pour les études supérieures des enfants parrainés et apporte une aide directe aux familles. En échange de ce modèle de parrainage, les parents s’engagent à maintenir leurs enfants à l’école et ces derniers à participer aux activités de l’Association dès l’âge de 16 ans en faveur de nouveaux bénéficiaires.

Voir aussi

USA : Un Jihadiste marocain libéré…

Le Pentagone a annoncé la libération du Marocain, Younès Abderrahmane Chekkouri, détenu au camp X-Ray …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.