jeudi 24 août 2017

Iran : Dernière étape

Une «chance historique» selon Washington, une «occasion unique d’entrer dans l’Histoire» d’après Téhéran: la négociation finale sur le nucléaire iranien a commencé à Vienne, lestée d’une forte charge de solennité.
«C’est un moment crucial dans les efforts internationaux pour résoudre l’un des défis de politique étrangère les plus difficiles de notre temps», a encore insisté William Hague, le chef de la diplomatie britannique.

L’accord négocié depuis le début de l’année garantirait que l’Iran ne cherche pas à se doter de la bombe nucléaire. En échange, les sanctions internationales qui privent chaque semaine ce pays de milliards de revenus du pétrole seraient levées. L’accord favoriserait aussi la normalisation des relations entre Occidentaux et la République islamique, dans un Moyen-Orient plus que jamais explosif, avec la progression des jihadistes de l’Etat islamique (EI) en Irak et la guerre civile en Syrie.
Il réduirait enfin le risque de prolifération nucléaire dans la région. Outre Israël, les monarchies pétrolières sunnites du Golfe persique envisagent avec effroi la perspective d’un Iran chiite ayant la bombe atomique.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.