jeudi 14 décembre 2017

Liquidité bancaire Le déficit continue de se creuser

Durant le 4ème trimestre 2013, le creusement du déficit de liquidité bancaire s’est poursuivi pour atteindre 78,1 MMDH, en hausse de 4,1 MMDH par rapport au trimestre précédent, sous l’effet restrictif conjugué de l’ensemble des facteurs autonomes.

En effet, les opérations du Trésor (hors interventions sur le marché monétaire) ont été à l’origine d’une ponction de liquidité de 3 MMDH. De même, l’augmentation de la circulation de la monnaie fiduciaire a exercé un impact restrictif de 1,7 MMDH, suite aux importants retraits opérés à l’occasion de l’Aïd Al-Adha. Enfin, les opérations sur avoirs extérieurs ont eu une incidence négative de 500 MDH sur la liquidité.

Voir aussi

CIMAT : Clôture avec succès d’une émission

La société Ciments de l’Atlas (CIMAT), présidée par Anas Sefrioui, a clôturé avec succès l’émission …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.