mardi 17 octobre 2017

Finance islamique : Un marché potentiel de 70 MMDH

Selon le rapport «The Islamic Finance Country Reports», les actifs de la finance islamique pourraient représenter 3 à 5% du total des actifs bancaires au Maroc en 2018. En chiffres, ces actifs pourraient peser entre 5,2 et 8,6 milliards de dollars, soit jusqu’à environ 70 MMDH,

d’après la même source qui, pour tirer ces conclusions, s’est basée sur l’étude du cabinet IFAAS réalisée en 2012 sur l’ouverture des Marocains à la finance islamique. Cette étude montrait que 94% de la population marocaine est favorable à l’épargne dans un établissement soumis à la chariaa. Et si cela se vérifie après l’entrée en vigueur de la loi sur la finance islamique prévue cette année, les profits générés par les actifs de la finance participative pourraient s’établir entre 67 millions de dollars et 112 millions de dollars, soit de 548 MDH à 915,8 MDH.

Voir aussi

CIMAT : Clôture avec succès d’une émission

La société Ciments de l’Atlas (CIMAT), présidée par Anas Sefrioui, a clôturé avec succès l’émission …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.