jeudi 19 octobre 2017

CFC : 80.000 emplois en perspective

Selon le directeur général de «Casablanca Finance City Authority», cité par le think tank anglais Oxford Business Group (OBG) dans sa dernière analyse, Casablanca Finance City (CFC) pourrait à terme contribuer au PIB annuel à hauteur de 1 à 2% et créer 80.000 emplois directs et indirects.

«CFC fait l’objet d’un intérêt croissant. Le nombre d’entreprises présentes dans la zone est passé de 10 au milieu de l’année 2013 à 33 en janvier 2014», rappelle OBG, citant à cet égard l’assureur AIG (américain) et la Société Générale (française), ainsi que des cabinets d’avocats internationaux tels que Baker & McKenzie, Duhamel Blimbaum ou encore BNP Paribas Regional Investment Company, une filiale de la banque française spécialisée dans les activités de banque de financement et d’investissement.

Voir aussi

CIMAT : Clôture avec succès d’une émission

La société Ciments de l’Atlas (CIMAT), présidée par Anas Sefrioui, a clôturé avec succès l’émission …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.