vendredi 15 décembre 2017

Traçabilité animale : Ça ne coûtera rien

Pour le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, l’agriculteur ne dépensera aucun centime dans le cadre de l’opération de mise en place du nouveau système national d’identification et de traçabilité animale qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des actions prévues par le Plan Maroc Vert. L’opération a bénéficié de 120 MDH comme contribution de l’Etat. Elle est assurée et suivie dans sa globalité par le ministère de l’Agriculture qui prend en charge l’achat des puces, le matériel informatique, la mise en place de systèmes électroniques et le suivi assuré par des vétérinaires privés.

La mise en place de ce nouveau système national d’identification et de traçabilité animale sera graduelle et ciblera, dans un premier temps, quelque 2,7 millions de bovins et 160.000 têtes de camélidés. L’identification bovine sera assurée par des vétérinaires mandatés pour la vaccination contre la fièvre aphteuse.
A partir de 2016, l’opération concernera un million de nouveau-nés par an dans le cadre d’un contrat-programme avec les deux fédérations interprofessionnelles, FIMALAIT et FIVIAR. A terme, c’est un système qui valorisera les produits nationaux à l’export.

Voir aussi

Inwi : Fin de mandat pour Frédéric Debord

Au terme du Conseil d’administration (CA) de Wana Corporate, sous la présidence de Nadia Fassi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.