mercredi 18 octobre 2017

BAD : Le premier rang au Maroc

Selon Donald Kaberuka, président de la Banque Africaine de Développement (BAD), cette dernière constitue le 1er acteur financier international au Maroc, avec un portefeuille qui a plus que doublé durant la dernière décennie.
Le Maroc est aussi le premier client de la BAD, avec laquelle il est lié par un partenariat axé sur différents secteurs, notamment les infrastructures, les énergies renouvelables et l’eau. La BAD qui suit de près le plan de développement du Maroc est, affirme son président, fière d’avoir contribué au financement des programmes d’investissement qui ont permis au Royaume de se doter des infrastructures et des équipements les plus modernes.

Sur un autre registre, le président de la BAD a souligné que 17 pays ont souscrit à ce jour au Fonds Africa 50 pour un montant de 750 millions de dollars.
«Quelques pays ont demandé plus de temps pour adhérer ou augmenter leur participation», a fait savoir Kaberuka, précisant que la BAD leur a accordé un délai jusqu’au 15 juin.
Ainsi, il a relevé deux défis majeurs liés à la mise en place de ce fonds, qui sera établi à la place financière «Casablanca Finance City», à savoir la préparation des projets et la mobilisation des investissements, soulignant le caractère important de cette initiative en termes d’infrastructures en Afrique.

Voir aussi

Inwi : Fin de mandat pour Frédéric Debord

Au terme du Conseil d’administration (CA) de Wana Corporate, sous la présidence de Nadia Fassi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.