vendredi 18 août 2017

Vrai Chico contre faux Chico à Marrakech

Qui de nous ne connaît pas ce Marocain, membre fondateur du groupe légendaire «Gipsy Kings», connu mondialement sous le nom de Chico? Sauf qu’un faux Chico exploite cette notoriété et se produit un peu partout dans le monde en se présentant comme le vrai Chico. Par conséquent, José-Louis Castillo, de son vrai nom, a été condamné par le Tribunal de première instance et la Cour d’appel de Paris à verser des réparations de près de 100.000 euros pour les préjudices qu’il a causés au vrai Chico: Jahloul Bouchikhi.

Ce dernier n’a pas lâché prise devant l’usurpation de son identité et l’utilisation illégale de sa notoriété artistique. Sa première victoire contre le faux Chico remonte à 1998 quand la justice française a rendu son verdict en sa faveur. Il a poursuivi le faux Chico en justice durant plusieurs années en obtenant gain de cause à chaque fois. Cependant, José-Louis Castillo a continué de faire usage illicite de l’identité artistique de Chico des Gipsy Kings. Et sans vergogne, José-Louis Castillo allait se produire, ce 11 avril à Marrakech, avec une copie de l’affiche du dernier album du vrai Chico. Jahloul Bouchikhi a décidé d’agir au Maroc, son pays d’origine, pour freiner cette mascarade en présentant à la presse des documents de la justice française qui prouvent ses dires.

Voir aussi

Courage, Hatim : «Bi chifae l3ajel»

On voulait à tout prix croire que c’était juste une rumeur. Mais l’information a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.