samedi 19 août 2017

Terrorisme : Des femmes pour Daech

Une cellule terroriste agissant entre Fnideq, Sebta, Melilla et Barcelone vient d’être neutralisée, annonce le ministère de l’Intérieur. La Brigade nationale de police judiciaire a arrêté les deux chefs présumés de cette cellule à Fnideq, au même moment où les services espagnols ont interpellé cinq de leurs complices entre Sebta, Melilla et Barcelone.

Les investigations menées dans ce cadre ont révélé l’implication de femmes dans ces opérations de recrutement de volontaires. Elles faisaient l’objet d’endoctrinement jihadiste de la part des chefs de cette cellule lors de réunions secrètes, avant de rallier les rangs de Daech où elles devaient être utilisées dans des attentats-suicide ou mariées à des combattants de cette organisation. Le ministère de l’Intérieur précise que les membres de cette cellule avaient des liens avec des chefs de guerre de Daech, d’origine marocaine, qui envisageaient de mener des actes terroristes dans le Royaume.

Voir aussi

Ordre des architectes : Nekmouch nouveau président

Azzedine Nekmouch a été désigné, mercredi 3 mai,  nouveau président de l’Ordre national des architectes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.