mercredi 16 août 2017

Polisario : Abdelaziz hors radars…

Plus que malade, le chef de file du Polisario, Mohamed Abdelaziz, doit être agonisant, ou alors tombé en disgrâce, pour n’avoir même pas pu assister aux ridicules «manœuvres militaires» que le Mouvement séparatiste a organisées les 29 et 30 mars, à Tifariti.
Des manœuvres supposées faire peur… au Maroc ! Mais, pour l’heure, les seuls qui aient peur, sur le terrain, sont ceux que protégeait Abdelaziz et qui voient sortir les griffes et les crocs des prétendants à sa succession.

Voir aussi

Ordre des architectes : Nekmouch nouveau président

Azzedine Nekmouch a été désigné, mercredi 3 mai,  nouveau président de l’Ordre national des architectes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.