lundi 11 décembre 2017

Mustapha Ramid : L’avocat gagne mieux que le ministre

Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, reste inflexible. Il affirme n’avoir jamais fait d’intervention, en tant que ministre de la Justice, pour faire libérer des PJDistes ou des membres de sa famille qui estiment, dit-il, qu’il suffirait d’un mot de lui pour les libérer.

Le ministre (PJD), qui était l’hôte de l’émission télévisée «90 minutes pour convaincre», dit que ce qui a réellement changé en lui, ce sont ses cheveux qui ont blanchi. Et d’ajouter, contrairement à ce qui se colporte: «Je n’ai pas retourné ma veste». Ramid a indiqué qu’il consacre 12 heures de sa journée à son travail de ministre, beaucoup plus que le temps qu’il consacrait à sa profession d’origine (avocat), bien que ses émoluments provenant de cette profession soient plus importants que ceux de ministre.

Voir aussi

«Attahouna» (Le Moulin) : El Berini raconte la vie politico-médiatique

Le journaliste Mohamed El Berini vient de publier son nouveau roman. Baptisé «Attahouna» (le moulin), …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.