samedi 16 décembre 2017

Mobilité sociale Pas de grands changements

C’est une nouvelle du genre. Le HCP vient de rendre publique son étude sur la mobilité sociale intergénérationnelle. Selon les premiers résultats de ladite enquête, 68% des individus âgés de 35 ans

et plus appartiennent à un groupe socioprofessionnel différent de celui de leurs pères. Cela revient selon Ahmed Lahlimi Alami aux «changements profonds qu’ont connu les structures économiques et sociales». Cette étude relève aussi que seulement 35% des Marocains ont mieux fait dans la vie que leurs pères contre 65% qui en sont restés au même point, ou ont fait pire. L’étude relève aussi que le Morrocan Dream est plutôt sexiste puisque les femmes et les ruraux restent ceux qui ont bénéficié le moins de la mobilité sociale au Maroc.

Voir aussi

Première au Maroc : Le Moroccan Business Bridge

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM, patronat marocain) et le ministère des Marocains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.