samedi 19 août 2017

Maroc-Algérie : Les contradictions d’Alger dénoncées à Genève

Réagissant à une déclaration faite à Genève par le ministre algérien des Affaires étrangères sur les droits de l’Homme au Sahara marocain, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a répliqué rappelant que le «droit à l’auto-détermination»

prôné par Ramtane Lamamra (ministre algérien des AE) n’est qu’une «parade» et que la «consultation référendaire des populations du Sahara marocain» est prévue dans le texte de l’initiative d’autonomie présenté par le Maroc. Il a aussi invité l’Algérie à ouvrir les portes des camps de Tindouf aux ONG et défenseurs des droits de l’homme tout en qualifiant la manière dont Alger aborde la question de l’auto-détermination de «tentative de diversion pour induire en erreur le Conseil des droits de l’Homme».
Le diplomate marocain a rappelé que l’armée algérienne a tué, le 5 janvier dernier, deux Sahraouis et blessé plusieurs autres au moment où ils atteignaient la frontière mauritanienne, appelant le CDH, le Haut-commissariat aux droits de l’Homme et le Haut-commissariat aux réfugiés à faire toute la lumière sur cet incident gravissime.
Hilale a par ailleurs fait observer que même la Ligue algérienne des droits de l’Homme continue de dénoncer les restrictions imposées aux défenseurs des droits de l’Homme en Algérie, privés de leurs passeports pour ne pas témoigner de ces violations devant le CDH. Le directeur adjoint de HRW pour la région MENA a confirmé cette attitude en déclarant: «L’Algérie est le seul pays de la région qui impose des restrictions de ce genre aux organisations des droits de l’Homme, alors que nous visitons régulièrement le Maroc, la Libye et la Tunisie sans entraves».

Voir aussi

Ordre des architectes : Nekmouch nouveau président

Azzedine Nekmouch a été désigné, mercredi 3 mai,  nouveau président de l’Ordre national des architectes …

2 Commentaires

  1. La population algérienne a droit à un président sain et sauf ==simple droit de l’homme ou d’un peuple.
    Est ce que il y a plus de sages en Algérie.?
    Beaucoup d’argent et de karkoubi===haine et jaloisie ====la pollution

  2. Il ne s’agit plus de dénoncer les contradictions d’Alger ! il faut déposer plainte auprès de l’ONU (auprès du Conseil de sécurité ou auprès du Haut commissariat pour les réfugiés) pour séquestrations, tortures meurtres et disparitions de nos civils marocains ! C’est le comble quand même que notre gouvernement ne réagisse pas dans ce sens; il doit avoir une liste de noms de personnes qui ne veulent qu’une chose, rentrer dans leur pays, le Maroc et qui sont empêchées de bouger de ces camps de concentration.Il faut que la pression change de camps et soit appliquée contre ce régime de voyous qui sévit à Alger depuis un demi siècle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.