lundi 21 août 2017

Justice Affaire Abou Naïm

Le tribunal de première instance de Casablanca a condamné, mercredi 19 février, à un mois de prison avec sursis, Abdelhamid Abou Naïm poursuivi pour outrage à corps constitué et diffamation dans des déclarations faites dans une vidéo diffusée sur YouTube.

Le tribunal, qui a retenu les chefs d’accusations contre Abou Naïm, a aussi condamné ce dernier à verser une amende de 500 dirhams. Le procureur du Roi près le tribunal avait ordonné une enquête sur les déclarations d’Abou Naïm, affirmant que des mesures légales nécessaires seraient prises à la lumière des résultats de l’enquête.
Le verdict a suscité la colère de ceux qui ont été pris à partie par le takfiriste.

Voir aussi

Ordre des architectes : Nekmouch nouveau président

Azzedine Nekmouch a été désigné, mercredi 3 mai,  nouveau président de l’Ordre national des architectes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.