samedi 16 décembre 2017

Istiqlal : Cascade de démissions

Parce que la nomination aux postes de responsabilité est désormais tributaire au Parti de l’Istiqlal de «Bak sahbi», dix membres du parti de Chabat à Nador ont décidé de démissionner. Le député Abdelkader El Kihel a minimisé ce fait en précisant que cette démission peut affecter un petit parti, mais pas l’Istiqlal.

Les démissionnaires évoquent aussi l’absence de démocratie interne. La marginalisation des jeunes et des potentialités ont été derrière d’autres démissions au parti dans l’Oriental.

Voir aussi

Première au Maroc : Le Moroccan Business Bridge

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM, patronat marocain) et le ministère des Marocains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.