samedi 19 août 2017

Fausses cartes de Chorfa

Le ministère de l’Intérieur et celui de la Justice et des Libertés ont annoncé, mercredi 11 février, que toute personne impliquée dans l’impression et la distribution de cartes réservées aux Chorfa sera déférée devant la justice. Moins de 48 heures après cette mise en garde, le propriétaire d’une imprimerie à Casablanca a été arrêté. Les forces de l’ordre ont en effet fait une descente à l’imprimerie «Al Hassaniya» au quartier Laâyoune à Derb Soltane.

Le patron de l’imprimerie, un quinquagénaire, s’adonnait à la falsification de cartes des Chorfa Idrissi moyennant la somme de 350 dirhams la pièce. La saisie comporte une trentaine de cartes falsifiées prêtes à être livrées, de faux cachets officiels, des documents de généalogie, un ordinateur et un multiple-photocopieur de documents. Le comble: un registre comprenant les noms de 2.000 personnes qui ont déjà eu recours aux services du falsificateur! Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que le mis en cause est membre d’un réseau réparti à l’échelle du royaume et dont le cerveau est basé à Rabat.

Voir aussi

Ordre des architectes : Nekmouch nouveau président

Azzedine Nekmouch a été désigné, mercredi 3 mai,  nouveau président de l’Ordre national des architectes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.