lundi 18 décembre 2017

Dissidents de l’USFP : Le nouveau parti prend forme

Lors d’une rencontre tenue samedi 25 avril à Rabat, un consensus a été trouvé par les membres du courant réformiste «Ouverture et Démocratie», pour confier les rênes du nouveau parti à Tarik Kabbaj, président du Conseil municipal d’Agadir, après le désistement d’Ahmed Reda Chami, ancien ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies. A rappeler que c’est en février dernier que les dissidents anti-Lachgar se sont retirés de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), alors que toutes les tentatives de réconciliation avaient échoué.

Les initiateurs du mouvement n’avaient plus que deux questions à régler: choisir le nom du parti et désigner un secrétaire général. Cette nouvelle formation politique pourrait porter soit le nom de «Parti démocratique socialiste», soit de «L’Alternative socialiste». Les membres du courant «Ouverture et Démocratie» se sont fixé dix jours pour mette à exécution leur projet de créer un nouveau parti et parachever tous les préparatifs. A souligner aussi que l’ancien ministre de la Culture, Mohamed Achaari, a décidé de se joindre aux dissidents de l’USFP.

Voir aussi

Première au Maroc : Le Moroccan Business Bridge

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM, patronat marocain) et le ministère des Marocains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.