samedi 16 décembre 2017

Corruption : En flagrant délit

Le président (PI) de la commune d’Aït Malek, province de Khémisset, vient d’être condamné par la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat chargée des crimes financiers à 3 ans de prison ferme pour corruption et à une amende de 20.000 DH. Le tribunal a également ordonné la restitution de 150.000 DH. Le président avait sollicité 300.000 DH pour un certificat provisoire de délivrance d’un lotissement.

Voir aussi

Première au Maroc : Le Moroccan Business Bridge

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM, patronat marocain) et le ministère des Marocains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.