jeudi 16 août 2018

BCIJ : démantèlement d’une bande active dans l’organisation de l’immigration illégale

Le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) a annoncé jeudi 19 juillet 2018, avoir procédé au démantèlement d’une bande criminelle qui a des ramifications dans plusieurs villes du Royaume et qui s’active dans le domaine de la falsification des documents de voyage et de résidence et leur utilisation dans la facilitation et l’organisation des opérations d’immigration illégale.

Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus visant à lutter contre la criminalité dans toutes ses expressions, a été menée par la Brigade de lutte contre le crime organisé sur la base de renseignements précis fournis par la Direction Générale de la Surveillance du Territoire national (DGST), a indiqué le BCIJ.

Les investigations préliminaires ont permis l’arrestation de deux candidats à l’immigration illégale à l’aéroport Mohammed V en possession de faux documents de résidence dans un pays étranger, alors qu’ils s’apprêtaient à embarquer pour un pays européen, a précisé la même source. L’arrestation de ces deux candidats à l’immigration clandestine a conduit à l’arrestation de 14 autres personnes, dont une femme et un ressortissant algérien, s’adonnant à la falsification de documents administratifs officiels, en plus d’intermédiaires et d’intervenants qui ciblent leurs victimes parmi les jeunes qui rêvent d’immigrer à l’étranger, a souligné le BCIJ.

Les perquisitions menées dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie des sceaux de plusieurs ambassades étrangères et du Royaume du Maroc, ainsi que des passeports marocains et étrangers en bonne état, des timbres fiscaux falsifiés, des documents de résidences de pays étrangers et plusieurs autres documents, équipements et appareils utilisés dans les opérations de falsification, en plus de voitures, de sommes d’argent et de téléphones portables.

Le BCIJ a indiqué qu’il poursuit toujours ses investigations dans cette affaire pour mettre la main sur toutes les personnes soupçonnées d’implication dans ces crimes, dévoiler toutes les connivences présumées dans leur facilitation et saisir tous les équipements et appareils utilisés, sous la supervision effective et directe du parquet compétent.

Mohcine Lourhzal 

Voir aussi

Pôle Urbain de Mazagan : Lancement d’une pépinière horticole d’élevage

La Société d’Aménagement et de Développement de Mazagan (SAEDM), filiale du Groupe OCP, a annoncé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.