samedi 20 avril 2019

Al Adl Wal Ihssane : Trois villas fermées pour activités illégales

Les autorités locales des villes de Casablanca, Kenitra et Agadir ont procédé, mardi 5 février 2019,  à la fermeture de 3 villas appartenant à des membres d’Al Adl Wal Ihssane, qui  abritaient des réunions clandestines. Sur les réseaux sociaux, des membres de la mouvance islamiste interdite, ne cessent de crier à l’injustice.

Les autorités expliquent avoir agi en plein respect de la loi. Notamment celle sur l’urbanisme (12.90) qui énonce que nul n’a le droit de changer l’architecture ou la vocation d’une habitation donnée, qui plus est pour la transformer en lieu de rassemblement et de réunions.

ML

Voir aussi

Utrecht : L’ambassade du Maroc suit de près la situation avec les autorités néerlandaises pour vérifier s’il y a des victimes marocaines

L’ambassade du Maroc à La Haye a créé une cellule de crise pour suivre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.