samedi 27 mai 2017

Législatives en Algérie: Deux chefs de parti politique observent une grève de la faim pour protester contre la fraude électorale

Après le président du Front national algérien (FNA), c’est au tour du secrétaire général du Front national pour la justice sociale (FNJS) d’observer une grève de la faim pour protester contre “la fraude massive” qui a caractérisé les élections législatives du 4 mai en Algérie. Dans un communiqué, Khaled Bounedjma dont le parti n’a obtenu aucun siège, entend ainsi protester contre ce qu’il qualifie de “fraude électorale massive commise par l’administration” et contre “la corruption qui gangrène les rouages du pouvoir”. Il emboîte le pas au président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, qui observe depuis quelques jours une grève de la faim après la défaite de son parti lors de ces législatives. Comme les partis de l’opposition, le FNA dénonce une fraude “honteuse” et “généralisée” à travers le territoire national, en faveur des partis du pouvoir : le FLN et le RND. Moussa Touati accuse également les pouvoirs publics d’avoir gonflé le taux de participation officiel qui, selon lui, ne pouvait pas dépasser les 15%. L’anecdote, c’est que le FNA, selon les résultats officiels, a obtenu un seul siège à l’Assemblée Populaire Nationale (APN) contre 9 sièges en 2012 et 13 en 2007. Mais à l’entame de sa grève de la faim, l’administration a informé Moussa Touati qu’il n’a obtenu aucun siège et qu’on lui en avait attribué un par erreur. Les chefs des deux formations politiques exigent l’annulation des résultats du scrutin, appelant à organiser de nouvelles élections. Quant au Conseil constitutionnel en Algérie, il a revu à la baisse le taux de participation aux législatives de jeudi à 35,37 % au lieu de 37 % annoncé le lendemain du scrutin par le ministère de l’intérieur. Plusieurs formations politiques ont dénoncé une fraude massive et des violences contre leurs militants durant ce scrutin.

Voir aussi

** Maroc : Retour à l’heure légale à partir du dimanche 21 mai à 03h00

Le Maroc va repasser à l’heure légale GMT le dimanche 21 mai, annonce vendredi le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.