jeudi 23 novembre 2017

La Convention internationale sur le mercure est entrée en vigueur !

La Convention internationale sur le mercure avait été signée en 2013, sous l’égide de l’ONU. Elle est entrée en vigueur ce 16 août 2017. Dite «Convention de Minamata», du nom d’une ville japonaise dont des milliers d’habitants ont été empoisonnés pendant des décennies par ce métal hautement toxique, cette convention a recueilli 128 signatures et fait l’objet de 74 ratifications. Elle vise à réduire au niveau mondial les émissions de mercure, sa production et son utilisation, en particulier dans la fabrication de produits et lors de processus industriels ; et prévoit notamment qu’en 2020 des produits utilisant du mercure, comme les thermomètres, devront avoir disparu. Elle donne aussi un délai de 15 ans aux Etats pour arrêter l’usage du mercure dans des activités minières. Le mercure est un métal lourd très toxique pour les êtres vivants. Une exposition trop forte à cette substance nuit au système immunitaire et peut entraîner d’autres problèmes comme des troubles psychologiques ou digestifs, la perte de dents, des problèmes cardiovasculaires ou respiratoires.

Voir aussi

Maroc: démantèlement d’une cellule terroriste liée à Daech

Le Bureau central d’investigations judicaires (BCIJ) a procédé, mercredi 6 septembre, au démantèlement d’une cellule …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.