samedi 19 août 2017

** Camps de Tindouf

La manière avec laquelle les camps de réfugiés de Tindouf ont été installés il y a environ 40 ans dans le sud-ouest de l’Algérie est passible de la Cour pénale internationale, a estimé Abdelhamid El Ouali, professeur de Droit et expert international de la question du Sahara, ajoutant que de l’aveu même de membres dirigeants du Polisario, ces réfugiés ont été menés de force dans ces camps au début du Conflit.

Voir aussi

Le HCR “très reconnaissant” envers le Roi du Maroc pour le traitement de la situation de 13 familles syriennes bloquées à la frontière algéro-marocaine

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) est “très reconnaissant” envers SM le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.