lundi 11 décembre 2017

CAF : Fouzi Lekjaa désigné 3ème vice-président et changements statutaires

Le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, a été désigné 3ème vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), à l’issue d’une réunion le 21 juillet du comité exécutif de l’instance continentale. Lekjaa conserve, par ailleurs, le poste de président de la Commission des finances de la CAF. Lors de cette réunion du comité exécutif, tenue à l’issue de l’assemblée générale extraordinaire de la CAF, d’autres décisions statutaires ont été adoptées. Ainsi, le nombre de commissions permanentes de l’instance passe de 19 à 11. Le comité a également annoncé la mise en place d’une commission de gouvernance dans le but d’étoffer les organes juridictionnels et de conformité dont les présidents sont élus par l’Assemblée générale. Le Comité exécutif a, en outre, approuvé la proposition du président de la CAF de nommer comme membre du Comité d’urgence, Amaju Pinnick. Cette décision intervient après l’élargissement de cette structure comme prévu par la réforme des statuts. L’autre point majeur de la réforme des statuts, qui a conduit à l’élargissement du Comité exécutif de la CAF, consiste à ce que les membres africains du Conseil de la FIFA soient désormais membres de plein droit du Comité exécutif de la CAF.

Voir aussi

Le 1er Moharram de la nouvelle année de l’Hégire 1439 correspond au vendredi 22 septembre 2017

Le 1er Moharram de la nouvelle année de l’Hégire 1439 correspond au vendredi 22 septembre, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.