dimanche 22 octobre 2017

Union du Maghreb Arabe : Les commissions sectorielles, quels résultats?

Uma reunion ministerielle maroc mai 2015

Les commissions sectorielles de l’UMA se réunissent périodiquement ici et là, dans les cinq pays du Maghreb. S’agit-il de noyer le poisson ou d’œuvrer pour un réveil des Etats et des peuples de la région?

Les ministres des Affaires étrangères du Maghreb se sont réunis à Rabat. Le problème sécuritaire, face à la recrudescence du terrorisme et du trafic d’armes devenus un problème frontalier, ainsi que du trafic de drogue, a été sérieusement débattu. Les Etats maghrébins sont convenus de synchroniser leurs politiques sécuritaires. Habib Benyahya, Secrétaire général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), se dit optimiste. Plus les problèmes sont grands, plus la recherche des solutions devient pressante, estime-t-il.
Par ailleurs, dans le cadre du dialogue maghrébin qui se poursuit, bien que les problèmes politiques entravent la bonne marche de l’Union, entre autres la fermeture des frontières entre le Maroc et l’Algérie et la situation chaotique en Libye, la douzième réunion du Conseil ministériel de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique s’est réunie à Rabat, du 12 au 14 mai 2015.

Au menu, la difficile gestion de la problématique de l’enseignement qui bat de l’aile et peine à trouver des réponses aux aléas du secteur, alors que les Etats maghrébins déboursent au mieux qu’ils peuvent afin d’améliorer la qualité de l’enseignement dans la région maghrébine.
Le talon d’Achille de l’UMA reste, sans contexte, la recherche scientifique. Les cinq pays de la région ne déboursent pas assez pour faire de ce secteur un véritable levier de développement. Ils semblent ne prêter aucune attention particulière à ce secteur. Considérant la coopération par l’élaboration d’une véritable stratégie à même de hisser la recherche scientifique à un niveau qui lui permettrait d’évoluer et de profiter des potentialités que recèlent les pays maghrébins, le Secrétaire général de l’UMA, Habib Benyahya, a souligné: «En termes de créativité technologique, l’UMA aspire à créer un Prix maghrébin de la créativité».

Mohammed Nafaa

Voir aussi

Terrorisme : La stratégie du Maroc, différente de celle d’Alger

C’est grâce à son  climat de stabilité que le Maroc a réussi à se placer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.