lundi 17 juin 2019

Union africaine : Le 11ème Sommet extraordinaire sur la réforme institutionnelle adopte plusieurs décisions relatives à la Commission de l’UA

Le 11ème Sommet extraordinaire sur la réforme institutionnelle de l’Union africaine a clos dimanche ses travaux à Addis-Abeba par l’adoption de plusieurs «décisions importantes» relatives à la Commission de l’UA. 

Les Chefs d’Etats et de gouvernement ont adopté «plusieurs décisions importantes pour l’avenir du Continent”, a affirmé le président de l’Union africaine, M. Paul Kagame dans une conférence de presse à l’issue de ce sommet.

Le sommet extraordinaire a adopté ainsi les décisions relatives à la structure et les portefeuilles de l’instance dirigeante de la Commission de l’UA, la sélection des hauts dirigeants de la Commission, la cessation des fonctions des membres de la Commission et les reformes administrative et financière y compris la question de la gestion de la performance.

Le mandat de l’agence de développement l’UA (AUDA), le mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), le barème des contributions et le renforcement du régime des sanctions de l’Union africaine pour non-paiement des contributions, ont été également adoptés.

Le sommet a également approuvé l’institution d’une taxe de 0,2 pc sur les importations des pays africains hors du Continent en plus des points relatifs à la répartition du travail entre l’union africaine, les Communautés économiques régionales et les mécanismes régionaux, les Etats membres et les Institutions continentales outre la décision de faire du NEPAD une agence de l’Union africaine.

«Le sommet a pris des décisions importantes pour notre avenir ( …) et il reste beaucoup à faire pour mettre en œuvre ces décisions », a ajouté le président Kagame lors de cette conférence de presse conjointe avec le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.

Le président de l’Union africaine s’est dit «très satisfait des progrès réalisés pour permettre cette réforme institutionnelles» de l’Union, appelant les Etats membres à mettre eouvre les décisions prises.

De son côté, Moussa Faki Mahamat qui s’est déclaré « satisfait», a notamment affirmé que le 11eme sommet extraordinaire sur la réforme de l’Union a «porté ses fruits», notant que l’ossature de la réforme a été posée lors de cette conférence d’Addis-Abeba. 

Le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Otmani, rappelle-t-on, a présidé la délégation marocaine aux travaux de ce sommet, qui est composée du ministre délégué chargé de la Coopération africaine, Mohcine Jazouli et de l’Ambassadeur Mohammed Arrouchi, Représentant Permanent auprès de l’UA et de la CEA-NU.

Avec MAP

Voir aussi

Sahara : La Résolution 2468 de l’ONU confirme que les options de “l’indépendance” et du “référendum d’autodétermination” ne sont “plus envisageables” (Conseil péruvien)

La dernière résolution du Conseil de sécurité de l’ONU au sujet du Sahara marocain a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.