mardi 12 décembre 2017

PJD : Pas de 3ème mandat pour Benkirane à la tête du parti

Le Conseil national du Parti de la Justice et du Développement (PJD), réuni en session extraordinaire dimanche 26 novembre 2017 à Rabat, a été marqué par le vote contre l’amendement de l’article 16 des statuts du parti. Cet amendement, s’il avait eu lieu, aurait permis au Secrétaire général sortant du PJD, Abdelilah Benkirane, de briguer un troisième mandat à la tête du parti islamiste. Les partisans de Benkirane, qui souhaitaient que ce dernier rempile à la tête du PJD pour la troisième fois consécutive, ont déploré «un vote douloureux», alors que les détracteurs ont qualifié le résultat de triomphe du droit et des principes de démocratie partisane. Somme toute, ce qui est fait est fait et tous les indices montrent qu’à ce stade, Saâd-Eddine El Othmani est favori pour remplacer Benkirane qui a fini par perdre sur toute la ligne. 

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Organisation Internationale pour les Migrations : La politique migratoire du Maroc est exemplaire

La Politique d’immigration et d’asile du Maroc et sa participation au Pacte mondial pour des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.