mercredi 13 décembre 2017

Pauvreté : INDH et AGFUND se concertent

Indh et agfund skhirate maroc janvier 2014

Le symposium de Skhirat (12 janvier 2015) s’est voulu un espace pour débattre des sujets relatifs à la problématique du développement. L’INDH et l’AGFUND ont mis sur la table leurs expériences respectives.

Combattre le phénomène de la pauvreté et ses répercussions négatives constitue aujourd’hui un défi majeur, non seulement au niveau des Etats et des décideurs nationaux, mais aussi au niveau des pays du monde entier. C’est dans cet état d’esprit que l’initiative nationale pour le développement humain (INDH) et l’Arab golf Program for development (AGFUND) ont tenu un symposium à Skhirat sur un thème révélateur à plus d’un titre, concernant l’intégration financière et le développement humain comme moyens d’insertion sociale et économique des personnes démunies.
La rencontre a été une occasion de mieux faire connaître l’expérience réussie de ces eux institutions. D’une part, celle d’AGFUND qui a à son actif depuis sa création la mise sur pied de neuf banques, institutions de micro-crédits dans le monde arabe et en Afrique et d’autres; D’autre part, l’expérience de l’INDH qui, depuis son lancement en 2005 par le Roi Mohammed VI, a à son actif plus de 6.500 activités génératrices de revenu (AGR). L’action de ces deux institutions qui ont démontré leur valeur ne se contente pas de fournir des micro-crédits à la catégorie pauvre de la société, mais vise aussi et plus particulièrement l’intégration de cette dernière dans le système financier du pays.

Objectifs du symposium

A travers leurs interventions devant des panels enrichissants, les orateurs représentant plusieurs Etats, organismes nationaux et institutions locales et internationales, qui opèrent dans le domaine du développement humain et mettent l’homme au cœur de leurs préoccupations, ont mis en exergue les objectifs que le symposium de Skhirat s’efforçait d’atteindre, entre autres, de proposer des solutions innovantes pour promouvoir l’inclusion financière des populations pauvres grâce à des réseaux de banques-institutions de micro-finance en collaboration avec l’AGFUND et l’INDH, de vaincre la marginalisation des jeunes vivant dans des conditions précaires et de favoriser leur autonomisation sociale, économique et professionnelle.

Micro-crédits pour les démunis

Créé en 1980 par le Prince saoudien Talal Bin Abdul Aziz Al Saoud, l’AGFUND a opté pour le micro financement pour lutter contre le phénomène de la pauvreté par l’intermédiaire de la Banque des pauvres qui utilise les micro-crédits, afin venir en aide aux démunis pour qu’ils s’intègrent dans la vie économique.

Bientôt au Maroc

Cette expérience, qui a déjà pris pied dans nombre de pays (Jordanie, Liban, Mauritanie, Soudan et Yémen), verra bientôt le jour au Maroc. Le débat est d’ores et déjà entamé entre l’INDH et l’AGFUND et aussi avec, dit-on, la banque centrale (Banque Al-Maghrib). Intervenant à ce symposium, Cherki Draïss, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, a proposé de mettre l’expérience marocaine dans ce domaine au profit d’autres pays. Nadira El Guermaï, gouverneure coordinatrice nationale de l’INDH, a pour sa part brillamment résumé l’expérience enrichissante de l’INDH depuis sa création en 2005, laquelle ne se contente pas, a-t-elle précisé, de rehausser le niveau de vie des populations démunies, mais aussi et en priorité de leur garantir de meilleures conditions de vie pour une existence digne et décente.

Skhirat, DNES: Mohammed Nafaa

Voir aussi

Droits de l’Homme dans le monde : L’UE salue les engagements du Maroc et blâme l’Algérie

L’Union européenne (UE) a salué les progrès significatifs, enregistrés au Maroc, dans le domaine des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.