jeudi 17 août 2017

Maroc-UE : Que dit la déclaration conjointe du 7 février 2017 ?

Déclaration conjointe de la Haute Représentante et vice-Présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini et du ministre délégué aux Affaires étrangères du Royaume de Maroc, Nasser Bourita, suite à leur rencontre (communiqué de l’UE, texte intégral).

Aujourd’hui la Haute Représentante et Vice-Présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini et le Ministre délégué aux Affaires étrangères du Royaume de Maroc, Nasser Bourita, ont eu une rencontre consacrée à l´évolution des relations entre le Royaume du Maroc et l´Union européenne.

Le Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a participé à une partie de la rencontre.
La réunion fait suite à la Déclaration conjointe du 21 décembre de la Haute Représentante et de SE Salaheddine Mezouar, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, suite à la décision de la Cour de Justice européenne sur l’Accord Agricole entre l’Union européenne et le Maroc.
Le Maroc est un partenaire clé de l’Union européenne et l’Union européenne est un partenaire clé pour le Maroc.

Les deux parties demeurent attachées à ce partenariat et engagées à le défendre.

Ce partenariat entre l’Union européenne et le Maroc est le fruit d’une construction patiente de près d’un demi-siècle.

C’est un partenariat modèle, riche et multidimensionnel.

L’Union européenne et le Maroc sont déterminés à le préserver et à le développer, dans ses différentes dimensions.
Les deux parties ont reconnu l’importance de maintenir des relations commerciales stables. Elles ont convenu que les équipes techniques se réuniraient bientôt pour élaborer en détail la voie à suivre.
Les discussions entre l’Union européenne et le Maroc se poursuivront dans un climat de sérénité et de confiance mutuelle, pour s’entendre sur les arrangements nécessaires à la poursuite et au développement des relations entre les deux parties, notamment dans le domaine agricole.

Dans l’attente de la conclusion de ces discussions, des mesures appropriées seraient prises si nécessaire pour sécuriser la mise en œuvre de l’Accord de libre échange des produits agricoles transformés et produits de la pêche entre l’Union européenne et le Maroc en vigueur et préserver les acquis du partenariat dans ce domaine.
Rappelant l’importance stratégique de leurs relations, les deux parties ont exprimé leur volonté de reprendre le travail et d’élargir la coopération dans tous les domaines d’intérêt commun.
La Haute Représentante/Vice-Présidente a profité de cette occasion pour saluer et féliciter personnellement le Maroc pour son retour au sein de l’Union africaine.

Les deux parties se sont mises d’accord de travailler de concert afin de renforcer les synergies mutuelles de leur partenariat sur des questions régionales et panafricaines.

Voir aussi

Evènements d’Al Hoceïma : Laftit s’explique sur la situation

A en croire le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le gouvernement a répondu favorablement, jusqu’ici, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.