lundi 11 décembre 2017

Maroc Parlement : De nouveaux chantiers

Talbi alami president chambre des representants 2015

Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants, a retroussé ses manches pour peaufiner les nombreux chantiers qui redoreront le blason du Parlement.

Le Parlement a pris des vacances tout en sachant qu’elles seront interrompues en mars prochain, pour une session extraordinaire qui devra se pencher sur un arsenal juridique relatif aux élections que le chef de gouvernement a promises pour juin prochain.

Un moment de réflexion

Pour Rachid Talbi Alami (RNI), président de la Chambre des représentants, cette interruption de l’activité parlementaire, du moins pour ce qui est de la 1ère Chambre qu’il préside, ne sera pas de tout repos. Il compte en faire un moment de réflexion et d’action pour rehausser l’image de l’institution législative.

Donc, pas question de traîner, l’homme a les pieds sur terre, persuadé qu’il est que les chantiers qu’il compte ouvrir nécessitent de véritables travaux d’Hercule et que le temps ne joue peut-être pas en sa faveur (quelques mois avant de finir son mandat). Il faut donc mettre les bouchées doubles pour réussir ce challenge.

Mettre les chantiers sur les rails

Pour ce faire, Rachid Talbi Alami, qui a déjà assuré une fonction de ministre, connaît à fond les rouages de l’administration, sa gestion et les règles de la bonne gouvernance. Il a donc aligné les chantiers, les a peaufinés et s’apprête déjà, pour les plus urgents d’entre eux, à les mettre sur les rails. Il en a d’ailleurs donné un avant-goût lors de son discours de clôture de la session parlementaire d’automne.
Croyant ferme aux nouvelles technologies de l’information, il a pris l’engagement de les faire entrer et de les installer au sein de l’instance parlementaire pour mettre sur pied un Parlement électronique; une vision dont il ne cesse de rappeler l’impact sur la bonne marche de la machine législative.

Un nouveau site du Parlement

Un nouveau site du Parlement sera opérationnel le 23 février. Les experts y ont travaillé d’arrache-pied. Il vient consolider la nouvelle base de données qui a amélioré la gestion des questions écrites auxquelles répondent les ministres, ainsi que les rapports parlementaires.
Un autre casse-tête figure à l’agenda déjà chargé du président Rachid Talbi Alami. Il s’agit de la révision du règlement intérieur qu’il va falloir adapter aux nouvelles lois organiques.
Le président de la Chambre des représentants est déterminé à mettre à profit cette trêve pour peaufiner ses chantiers et les faire avancer.

Mohammed Nafaa

Voir aussi

Prévention de la torture : Le sous-comité des Nations Unies en visite au Maroc

Le sous-comité des Nations-Unies pour la prévention de la torture et autres peines ou traitements …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.