samedi 19 août 2017

L’INDH : 10 ans de lutte contre la pauvreté et l’enclavement

Charqui draiss ministre delegue a l interieur

L’INDH, chantier royal d’envergure, a fêté son dixième anniversaire. Une occasion de dresser le bilan jugé largement positif… Et de dire ce qu’il reste à faire…

Fière du bilan positif de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), lancée le 18 mai 2005 par SM le Roi Mohammed VI, Mme Nadira El Guermaï, Gouverneur et coordinatrice nationale de l’INDH, ne cache pas que si des réalisations notoires sont à enregistrer à l’actif de l’Initiative royale, il reste encore beaucoup à faire pour sortir les populations des conditions difficiles et des situations de pauvreté et de marginalisation incompatibles, comme a dit SM le Roi, «avec les conditions d’une vie digne et décente que nous souhaitons pour nos citoyens».

10 ans déjà !

L’INDH qui a fêté son dixième anniversaire à la Bibliothèque nationale du Royaume, tout en déployant des efforts pour lutter contre la pauvreté, l’enclavement en milieu rural, la précarité et l’exclusion sociale, a réussi avec brio, animée par une philosophie et les valeurs de proximité, de concertation, de transparence et de bonne gouvernance, devenant ainsi à l’international un modèle exportable et un exemple socio-économique à suivre.

Chiffres à l’appui

A cette occasion célébrée dans une ambiance festive, le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Draiss et la Gouverneur coordinatrice nationale de l’INDH, Mme Nadira El Guermaï, ont dressé, chiffres à l’appui, un bilan globalement positif que traduisent les nombreuses réalisations sans précédent dont ont bénéficié les personnes et les zones cibles. Ce sont donc quelque 9,7 millions, dont 50% en milieu rural, qui ont bénéficié des quatre programmes (urbain, rural, transversal et précarité) au titre de la période 2005-2014 par l’initiation de 38.341 projets et 8.294 actions, pour un investissement global de 29,1 milliards de dirhams (MMDH), dont la part de l’INDH est estimée à 17,2 MMDH, soit un effet de levier de 41%. Le programme de mise à niveau territoriale a, quant à lui, pu mobiliser plus de 4,32 MMDH au profit de 1 million de bénéficiaires. Par conséquent, le taux de programmation des crédits a atteint 79% (21,52 MMDH pour les cinq programmes), sachant que l’enveloppe globale allouée à l’INDH pour les deux phases s’élève à 27,25 MMDH.

Des concepts porteurs

Dix ans après son lancement en 2005 par SM le Roi Mohammed VI, l’INDH peut être appréhendée par des concepts porteurs, tels que droits, accès aux services sociaux de base, construction, édification, gouvernance participative et innovation qui sont autant de notions qui rendent compte des acquis et des réalisations de l’INDH; un projet sociétal par excellence qui a permis aux Marocains, a souligné Cherki Draiss, d’adhérer aux services sociaux, ainsi qu’une vie digne, sachant que l’être humain est le moteur et l’objectif de l’INDH et que cette dernière vise, parmi ses objectifs et valeurs, à faire participer les Marocains au développement. Le bilan, aujourd’hui, est positif, a précisé le ministre Draiss, du fait de l’impact considérable de l’initiative sur la population.

Réalisations concrètes

Le Discours royal constitue une feuille de route pour l’INDH, sur laquelle elle se base pour lutter contre la pauvreté, la précarité et l’enclavement, a précisé Mme Nadira El Guermaï en présentant le bilan d’une décennie de labeur couronnée par des réalisations considérables et concrètes.
Outre le rôle qu’ont les AGR (Activités Génératrices de Revenus) dans la lutte contre la pauvreté et la précarité, leur force réside dans le renforcement du tissu économique, la création de la richesse et la promotion de l’auto-emploi. De même, les AGR encouragent l’esprit d’initiative et l’autonomisation de la population, les femmes et les jeunes en particulier. Durant ces dix ans, la politique de la communication s’est largement invitée dans les grandes orientations assignées par l’INDH. La communication a ainsi visé le renforcement de l’appropriation de l’Initiative par la population grâce à une grande médiatisation et aux campagnes de sensibilisation et d’information à l’échelle nationale et territoriale.
Le concept des «Jeudis Médias» a été introduit comme espace d’information et d’interactions dynamiques pour échanger et partager l’information autour des thématiques touchant de près l’INDH et le développement humain. Les représentants des médias nationaux ont pu à loisir, lors des rencontres mensuelles dans les régions éloignées, parfois enclavées, voir sur le terrain la situation des populations et les efforts déployés par l’INDH pour accompagner les exigences et les besoins relevés.

Transparence

Dix ans après, l’immensité du chantier royal appelle à redoubler d’efforts pour lutter contre la pauvreté, la précarité, l’exclusion sociale et l’enclavement, ce à quoi s’attelle avec dévouement l’INDH avec transparence et bonne gouvernance. Les résultats des audits sont là pour en attester.

Mohammed Nafaa

Voir aussi

Evènements d’Al Hoceïma : Laftit s’explique sur la situation

A en croire le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le gouvernement a répondu favorablement, jusqu’ici, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.