samedi 21 octobre 2017

Le Maroc présente des possibilités d’investissement illimitées

Ahmed Mohamed Ali president banque islamique developpement

Entretien avec Ahmed Mohamed Ali, président de la Banque Islamique de Développement

La Banque Islamique de Développement (BID) est disposée à investir dans les projets marocains en Afrique, le Maroc étant un pays de paix, de stabilité et de crédibilité, a affirmé le président de la BID à Skhirat.

Quelle appréciation faites-vous, en tant que président de la Banque Islamique de Développement, du périple royal en Afrique?

Tout d’abord, je tiens à saluer le Royaume du Maroc et les Marocains, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, pour ces relations privilégiées avec le continent africain. Il nous importe, en tant que Banque Islamique de Développement, de voir se développer entre les Etats d’Afrique une coopération intense et bénéfique et un partenariat win-win (gagnant-gagnant) entre le Maroc et nombre de pays du continent africain, membres de la BID, sachant que plusieurs pays d’Afrique ont grand besoin de l’aide technique que maîtrise le Royaume. Nous escomptons davantage de coopération et de partenariat entre Rabat et ces pays, pour que ces derniers puissent bénéficier et profiter de l’expérience marocaine dans les domaines de l’éducation, des technologies et d’autres qui aideront l’Afrique et les peuples africains à se développer.

La BID peut-elle aider dans ce sens?

La BID peut soutenir des projets d’envergure et aider, par exemple, les étudiants africains à étudier dans les universités marocaines, toutes disciplines confondues.

Et pour ce qui est des investissements marocains en Afrique?

La Banque Islamique de Développement est en train de négocier un véritable partenariat avec le Maroc.

Quelle est l’enveloppe budgétaire?

Dix milliards de dollars. Dans ce sens, la BID est disposée à investir dans les projets marocains en Afrique, le Maroc étant un partenaire fiable.

Quel est le volume global des engagements de la Banque Islamique de Développement au Royaume?

Il est de 11 milliards de dirhams qui couvrent des chantiers de haute importance, entre autres et non des moindres, les routes et les autoroutes, la liaison ferroviaire, les ports et l’alimentation en eau potable.

Pourquoi la destination Maroc?

Le Maroc est un pays stable qui a fait des réformes énormes dans tous les domaines. Aussi est-il le pays qui présente des possibilités d’investissement illimitées et offre par la transition historique qu’il vit aujourd’hui des opportunités sûres.

Qu’en est-il du programme de financement par la BID des microprojets au Maroc?

La Banque Islamique de Développement a entamé des négociations qui aboutiront à la finalisation d’un projet ambitieux de financement de microprojets au Maroc, avec la collaboration de Banques marocaines.

Quels sont les secteurs visés par ce projet d’envergure?

Les secteurs de l’industrie, du commerce et de l’agriculture.

Interview réalisée par Mohammed Nafaa

Voir aussi

Gouvernement : El Othmani et les ministres en tournée dans les 12 régions

Nouveau. Le chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, a enfourché son cheval pour visiter, a-t-il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.