mercredi 22 novembre 2017

Le gouvernement relance le dialogue social

Le chef de l’Exécutif a annoncé lors de la présentation du programme gouvernemental devant les deux Chambres du parlement qu’il entamera sans plus tarder le dialogue social avec les centrales syndicales les plus représentatives des travailleurs marocains. Son ministre balise le terrain…

Saâd-Eddine El Othmani qui a qualifié ces centrales de « partenaires sociaux », a annoncé à ce propos que le dialogue social va reprendre dès le début de la semaine prochaine. Pour démontrer sa bonne foi, il a sollicité son ministre de l’Emploi et ancien syndicaliste, Mohamed Yatim, pour qu’il lui balise le terrain afin que ces réunions de négociations se déroulent le plus calmement et sereinement possible.  

Ainsi, le ministre de l’Emploi a tenu, ce 20 avril 2017,  des rencontres de concertation avec les syndicats afin de leur faire part de la volonté du chef du gouvernement de faire du dialogue social une occasion pour répondre du mieux que possible aux attentes des travailleurs et des syndicats qui les représentent.

Pour rappel, le dialogue social  avec le gouvernement est resté bloqué pendant de longs mois en raison de la réticence de l’ancien chef de l’Exécutif, Abdelilah Benkirane, qui refusait de faire des concessions et notamment en ce qui concerne la réforme de la retraite.   

ML

Voir aussi

17ème Congrès de l’Istiqlal : Le congrès de la discorde

Le Congrès national du Parti de l’Istiqlal (PI), qui devait élire le nouveau Secrétaire général …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.