jeudi 20 juin 2019

La Chine considère le Maroc comme un acteur important dans la mise en œuvre de son grand projet stratégique “la Ceinture et la Route”

La Chine considère le Maroc comme un acteur important dans la mise en œuvre de son grand projet stratégique “la Ceinture et la Route”, a affirmé, vendredi à Pékin, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita.

Dans une déclaration à la MAP en marge du 2e Forum de l’initiative “la Ceinture et la Route”, M. Bourita a souligné que la participation du Maroc à cette initiative témoigne des atouts et potentialités dont dispose le Royaume pour contribuer à la mise en œuvre de ce grand projet, que ce soit en termes de stabilité politique, de position stratégique ou de dynamique économique.

Il a relevé que l’adhésion du Maroc à ce projet phare intervient également dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux pays dont l’accord a été signé par SM le Roi Mohammed VI et le président chinois, Xi Jinping, lors de la visite du Souverain en Chine en mai 2016, précisant que cet accord souligne l’importance de l’initiative “la Ceinture et la Route” et le rôle du Maroc dans sa mise en œuvre, en plus de la dimension bilatérale à travers le développement du commerce et des investissements chinois au Royaume.

L’initiative “la Ceinture et la Route” revêt un intérêt particulier puisqu’elle vise à promouvoir l’intégration régionale, l’interconnexion et la construction de grandes infrastructures, ce qui permettra de mieux connecter les continents et de créer d’importantes passerelles économiques entre l’Afrique et l’Asie et entre l’Afrique et l’Europe, a-t-il fait savoir, soulignant que le Maroc peut jouer un rôle central dans cette initiative.

M. Bourita a ajouté que l’initiative “la Ceinture et la Route” est d’une grande importance pour l’Afrique, rappelant, à cet égard, l’intérêt que SM le Roi accorde au développement du continent africain.

Il a par ailleurs relevé que cette initiative contribuera à l’amélioration des infrastructures en Afrique et à accompagner les efforts du continent africain pour parvenir à l’intégration qui est un objectif commun de grande importance compte tenu du futur accord de libre-échange dans le continent.

Le ministre a relevé que c’est dans cet esprit que la participation du Maroc au 2e Forum de l’initiative “la Ceinture et la Route” prend tout son sens, soulignant l’importance de la contribution du Royaume à cette initiative conformément à la volonté de SM le Roi.

En marge de ce Forum d’envergure internationale, M. Bourita a tenu des rencontres bilatérales avec des chefs de délégations qui ont pris part à cet événement ainsi qu’avec des responsables chinois. Les entretiens ont porté sur le renforcement de la coopération bilatérale dans divers domaines, la promotion des relations politiques et diplomatiques et l’échange de points de vue sur un certain nombre de questions d’intérêt commun.

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale a également pris part, plutôt dans la journée, à la réunion de haut niveau présidée par le président chinois, Xi Jinping.

La participation du Royaume à cette réunion de haut niveau reflète les relations distinguées entre la Chine et le Maroc et l’importance que la Chine accorde au rôle du Maroc dans la mise en oeuvre de l’initiative “la Ceinture et la Route” sur le terrain.

Le Maroc est représenté à ce forum par une importante délégation présidée par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita, et composée du ministre délégué chargé de la Coopération africaine, M. Mohcine Jazouli, de l’ambassadeur du Maroc en Chine, M. Aziz Mekouar et de l’ambassadeur directeur des Affaires asiatiques et de l’Océanie au ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Abdelkader El Ansari.

Placé sous le thème “La coopération de la Ceinture et la Route, façonner un avenir meilleur et partagé”, ce conclave international connait la participation du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres et de la directrice du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde. Il réunit, deux jours durant, environ 5.000 délégués en provenance de plus de 150 pays qui représentent des gouvernements, des ONG de la société civile, des hommes d’affaires et des milieux académiques.

L’initiative “la Ceinture et la Route” est un vaste projet commercial et d’infrastructures visant à relier l’Asie à l’Europe et à l’Afrique avec l’objectif d’améliorer les connections, de faciliter l’investissement et le commerce, et de fluidifier davantage les échanges entre les peuples.

Avec MAP

Voir aussi

Sahara : La Résolution 2468 de l’ONU confirme que les options de “l’indépendance” et du “référendum d’autodétermination” ne sont “plus envisageables” (Conseil péruvien)

La dernière résolution du Conseil de sécurité de l’ONU au sujet du Sahara marocain a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.