lundi 21 août 2017

Gdim Izik : Le procès se poursuit

La Chambre criminelle près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a poursuivi, lundi 20 mars 2017, l’interrogatoire des accusés dans les événements du camp de Gdim Izik, survenus en 2010 et qui ont fait 11 morts et 70 blessés parmi les forces de l’ordre marocaines et quatre blessés parmi les civils. Les accusés sont poursuivis pour constitution de bandes criminelles et violences sur les forces de l’ordre ayant entraîné leur mort avec préméditation, mutilation de cadavres et complicité. Au terme de cette audience, le Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat, Hassan Daki, a fait savoir que l’audience des accusés s’est déroulée dans le respect de l’ensemble des garanties d’un procès équitable. Daki a enregistré le refus des quatre accusés, interrogés lundi 20 mars 2017, de répondre aux questions qui leur ont été adressées par la défense de la partie civile, à travers la présidence de la Cour, précisant que cette dernière va poursuivre l’interrogatoire des autres accusés. A noter que le tribunal militaire de Rabat avait prononcé, le 17 février 2013, des peines allant de la perpétuité à trente, vingt-cinq et vingt ans de prison ferme contre les personnes impliquées dans cette affaire. Cependant, un recours déposé et accepté par la justice a permis de rouvrir le procès dans un tribunal civil.

Voir aussi

Evènements d’Al Hoceïma : Laftit s’explique sur la situation

A en croire le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le gouvernement a répondu favorablement, jusqu’ici, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.