mercredi 23 août 2017

Commission mixte : l’action ne s’est pas fait attendre…

Commission mixte maroc prive public pour suivi contrats en afrique

La récente visite royale dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest a connu la conclusion de plusieurs conventions d’ordre économique, commercial et industriel. Ces conventions, qui ont été conclues à la faveur de la vision perspicace et de la stratégie efficace de SM le Roi Mohammed VI, visent essentiellement le développement de l’Afrique.

Dans ce sens et lors du Conseil des ministres, tenu le 14 mars 2014 sous la présidence de Sa Majesté le Roi, le Souverain a donné ses Hautes instructions au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération pour la création d’une commission mixte entre le secteur privé et le gouvernement pour le suivi de la bonne mise en œuvre des accords signés et la réalisation des projets de développement économique et social qui ont été lancés au cours de la tournée entreprise par Sa Majesté le Roi dans plusieurs pays africains.
Le Souverain a également donné ses Hautes orientations pour que cette commission entreprenne les contacts avec l’ensemble des parties. Il s’agit de renforcer le partenariat fructueux liant le Maroc avec les Etats africains et ce, dans le cadre la vision royale de la coopération Sud-Sud solidaire et agissante.
Ainsi, en application des Hautes instructions royales, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, a présidé, mercredi 19 mars à Rabat, la première réunion de la Commission mixte public-privé pour le suivi de la bonne mise en œuvre des accords et la réalisation des projets de développement économique et social qui ont été signés ou lancés à l’occasion de la tournée royale dans plusieurs pays africains.
Les participants à cette réunion ont examiné les moyens devant favoriser la mise en œuvre d’un total de 91 accords, signés sous la présidence de SM le Roi au Mali, en Côte d’Ivoire, en Guinée et au Gabon, se rapportant aux secteurs du logement, des infrastructures, de la santé, de l’agriculture et la pêche maritime, de l’industrie, de l’énergie et des mines, des télécommunications, des banques et finances, de l’eau et de l’électricité, du tourisme et de la formation, ainsi qu’à des projets culturels et d’autres à caractère identitaire et civilisationnel. Ces accords traduisent dans les faits les liens d’amitié et les relations séculaires solides liant le Maroc à l’Afrique. Ils concrétisent aussi la vision royale pour la consécration de la coopération Sud-Sud, dans le cadre d’un partenariat stratégique entre le Maroc et ces pays amis, ainsi que la dimension africaine du Royaume; concrétisation dans laquelle la diplomatie économique joue un rôle extrêmement important.
La réunion a également été l’occasion de passer en revue les mécanismes favorisant le bon fonctionnement de cette commission de suivi chargée de veiller au respect des engagements pris et à la coordination de l’action commune entre le gouvernement et le secteur privé. Les participants ont convenu de tenir des réunions mensuelles et de constituer un secrétariat qui sera chargé de coordonner entre les différents secteurs.
Des membres du gouvernement et des responsables des secteurs concernés ont ainsi fait un bilan d’évaluation des projets et accords qui seront mis en œuvre. Ils ont aussi présenté des plans d’action pour la réalisation de ces projets et engagements, en coordination avec les gouvernements des pays concernés et leurs secteurs économiques.

Hamid Dades

Voir aussi

Evènements d’Al Hoceïma : Laftit s’explique sur la situation

A en croire le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le gouvernement a répondu favorablement, jusqu’ici, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.