lundi 21 août 2017

Casablanca-Settat : Un plan pour révolutionner la Région

Adopté lors de la session du Conseil de la région Casablanca-Settat du mois de mars 2017, tenue le 6 mars 2017, le Plan de Développement Régional (PDR) de Casablanca-Settat ambitionne de métamorphoser la région à tous points de vue.

D’un budget global estimé à 115 milliards de dirhams, le Plan de Développement Régional de Casablanca-Settat, dont les grandes lignes ont été esquissées à cette occasion par le président du Conseil de la région, Mustapha Bakkoury, porte sur la réalisation de nombreux projets socio-économiques.

Les principaux axes du PDR Casablanca-Settat

Dans le secteur du transport, il sera procédé au lancement de deux lignes d’autocars régionales,  a première reliant la ville de Benslimane à Mohammedia et la seconde les villes de Berrechid, Settat, El Jadida et Sidi Bennour. Le plan de développement de Casablanca-Settat prévoit également, dans le secteur du transport, la mise en service d’un Réseau Express Régional (RER) reliant l’aéroport Mohammed V à Casablanca Finances City (CFC).

Le premier volet du PDR mobilisera un budget estimé à plus de 46 milliards de dirhams, l’objectif étant d’offrir une qualité de vie à la hauteur des espérances et des exigences de la population locale. Un budget de près de 30 milliards de dirhams sera débloqué à cette fin. Il concernera à la fois les secteurs de l’habitat, de l’urbanisme, de la santé, de l’éducation, du tourisme et de la culture, entre autres. L’environnement n’est pas en reste, puisqu’il jouit d’un intérêt particulier de la part du Conseil de la région de Casablanca-Settat. Aussi, le PDR prévoit-il la réalisation de 11 projets hydriques relatifs au dessalement de l’eau de mer, l’épuration des eaux usées et la généralisation de l’accès à l’eau potable dans la région de Casablanca-Settat. L’encouragement du recours aux énergies renouvelables, à l’écoconstruction et à la valorisation des déchets ménagers sont également prévus dans le cadre de la deuxième partie du plan de Développement Régional approuvé par les membre du Conseil de la région Casablanca-Settat. Le coût global de ces projets environnementaux dépasse les 12 milliards de dirhams.

Le PDR accorde aussi une attention particulière à la promotion de l’emploi et de l’entreprenariat, principales locomotives de développement régional et national. Sur un budget de plus de 18 milliards de dirhams, le Conseil de la région Casablanca-Settat a décidé d’accorder 16 milliards à la promotion de l’entreprenariat dans la région et ce, par le biais de la création de Groupements d’intérêt Economique (GIE), outre la création d’un fonds régional d’investissement et la construction de centres de formation concernant l’entreprenariat chez les jeunes. Le milieu rural, comme l’avait d’ailleurs expliqué le président du Conseil de la région Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury, lors d’une conférence de presse qu’il avait tenue il y a quelques mois, doit bénéficier de toute l’attention des décideurs. Pour cela, le plan PDR, élaboré et adopté par le Conseil de la région Casa-Settat, a décidé d’accorder un budget de plus de 8 milliards de dirhams pour le développement global du monde rural dans cette région. Dans un premier temps et pour désenclaver certaines zones, il sera procédé à l’aménagement de 4.500 km de routes rurales, pour une enveloppe budgétaire de 900 millions de dirhams.

Les nouvelles prérogatives des régions

Intervenant à l’occasion de l’approbation du Plan de Développement Régional 2017-2021 de Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury a indiqué que ce projet s’inscrit dans le cadre des nouvelles prérogatives attribuées aux régions, en vertu des dispositions de la loi 14-111. Il a expliqué que l’article 83 de cette loi, relative aux régions, énonce que chaque région est tenue de mettre en place une stratégie régionale de développement au cours de la première année du mandat du Conseil. Bakkoury a ajouté que le Conseil est également tenu, en vertu de cette même loi, de créer une Agence régionale d’exécution des projets. Il a noté que le PDR de Casablanca-Settat permettra la mobilisation et le développement de l’ensemble des potentialités de la région, afin de consolider sa place de pôle économique à dimension nationale et régionale.

Le Conseil, lors de cette session de mars 2017, a également procédé à l’examen et à l’approbation du rapport sur l’exécution du budget et des procès verbaux au titre de l’année 2016, ainsi qu’à la programmation des dotations du compte spécial de l’initiative locale de développement humain.

Par ailleurs, le Conseil a approuvé le projet de convention-cadre de partenariat avec la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, le projet de convention-cadre de partenariat pour l’organisation au Maroc du Congrès international des coopératives en 2018 et le projet de convention-cadre de coopération avec l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). Il a également approuvé un projet de convention-cadre de partenariat avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité, pour la réalisation de deux centres hospitaliers de proximité et un projet de convention-cadre de partenariat avec la Fondation de la Mosquée Hassan II de Casablanca, ainsi qu’un projet d’une convention de partenariat pour participer à l’organisation du premier Salon national professionnel du Sardi au niveau de la préfecture de Settat.

La région de Casa-Settat compte 6,8 millions d’habitants.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Evènements d’Al Hoceïma : Laftit s’explique sur la situation

A en croire le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le gouvernement a répondu favorablement, jusqu’ici, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.