dimanche 22 octobre 2017

Al Hoceima : Ministres et élus pour sortir la tête de l’eau…

Une délégation de haut niveau a tenu, lundi 12 juin 2017 à Al Hoceima, une réunion de travail avec des responsables régionaux, afin de s’informer sur l’état d’avancement de plusieurs projets hydrauliques.

Ces projets structurants vont garantir l’approvisionnement de la province d’Al Hoceima en eau potable jusqu’à 2035. Ils concerneront essentiellement le barrage Oued Ghiss, qui sera construit sur la rivière éponyme, avec une retenue de plus de 90 millions de mètres cubes. Il est également question du désenvasement du barrage Mohamed Ben Abdelkrim Al Khattabi (une retenue de 20 millions m3) à l’aide d’une nouvelle technologie utilisée pour la première fois au Maroc. De même, la réunion du 12 juin à Al Hoceima a porté sur l’état d’avancement de la réalisation d’une station de dessalement de l’eau de mer, d’un débit de 200 litres par secondes, outre un certain nombre de forages. Cette réunion a été aussi l’occasion de revoir certains détails techniques relatifs à ces projets.

Travaux entamés plus tôt que prévu

S’exprimant à ce sujet, la secrétaire d’Etat chargée de l’Eau, Charafat Afailal, a fait savoir que les travaux de réalisation du barrage Oued Ghiss, initialement programmés pour la période 2021-2024, ont été avancés de cinq ans et ont démarré au début de cette année. Ce barrage permettra de renforcer l’infrastructure hydraulique et de couvrir les besoins de la province en matière d’eau potable, a précisé Afailal. Evoquant la station de dessalement de l’eau de mer, elle a expliqué que cette structure permettra de combler le déficit constaté au niveau de la province en la matière, en attendant la fin des travaux du barrage Oued Ghiss. Ces deux projets structurants, ainsi que d’autres concernant la protection contre les inondations, avancent à une cadence élevée et dans le respect des dates butoirs fixées, a-t-elle ajouté.

Etat d’avancement des projets hydrauliques

Le directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable, Ali Fassi Fihri, a, de son côté, déclaré que cette réunion revêtait un caractère important, puisqu’elle permettait de faire le point sur l’état d’avancement des projets qui sont menés dans le secteur de l’eau et de l’assainissement. «Nous avons beaucoup échangé et montré que les travaux avancent correctement», a-t-il dit, notant que la réalisation de plusieurs projets est en avance par rapport au calendrier initial. Il a également fait remarquer que la réunion était l’occasion d’échanger sur les changements climatiques qui ont touché, ces trois dernières années, les zones de Tétouan, d’Al Hoceima et de Nador, en impactant le volume de leurs ressources.

Le président du Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Ilyass El Omari, a, quant à lui, fait valoir, dans une déclaration à la presse, que cette rencontre s’inscrivait dans le cadre d’une série de réunions organisées pour la mise en place des engagements du gouvernement vis-à-vis du programme «Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit», ainsi que des différents autres projets intéressant la province.

Cette réunion s’est déroulée en présence du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, du wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Yacoubi et du président du Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Ilyass El Omari. Ce dernier a d’ailleurs précisé que, grâce à ces projets hydrauliques, Al Hoceima n’aura plus à subir les désagréments liés aux coupures répétées et intempestives de l’eau potable dans la province. 

ML

Voir aussi

Terrorisme : La stratégie du Maroc, différente de celle d’Alger

C’est grâce à son  climat de stabilité que le Maroc a réussi à se placer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.