mercredi 23 août 2017

25e Sommet arabe au Koweït : Les préoccupations du Roi

Benkirane au sommet du koweit mars 2014

Dans le discours adressé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux participants aux travaux du 25ème Sommet arabe au Koweït, le Souverain a souligné: «L’Initiative de paix arabe demeure une proposition réaliste pour l’instauration d’une paix globale, dans l’intérêt de la région et du monde entier».
Sa Majesté a réitéré son «engagement fort à soutenir les efforts américains visant à faire aboutir les négociations, ainsi que la volonté de la délégation arabe issue de la commission de suivi de l’Initiative de paix arabe d’accompagner ces négociations et d’appuyer la position

palestinienne durant ces pourparlers», ce qui représente pour le Souverain «la meilleure preuve de notre adhésion à l’option de la paix et à son processus qui garantit le droit du peuple palestinien à établir son Etat indépendant, viable, d’un seul tenant, ayant pour capitale Al-Qods Al-Charif et vivant côte à côte avec Israël dans la paix et la sécurité».
Relatant la situation en Syrie, Sa Majesté a noté: «Ce pays vit une véritable catastrophe humaine qui nous interpelle tous, Arabes et musulmans et qui interpelle toutes les consciences vives et l’ensemble de la communauté internationale… Il s’agit effectivement d’une catastrophe qui marquera du sceau de l’infamie l’histoire de l’humanité. La situation est aussi grave qu’inacceptable. Il faut que la communauté internationale assume pleinement ses responsabilités pour lui trouver une solution».
Pour ce qui est du monde arabe, le Souverain a relevé que celui-ci traverse actuellement «une phase délicate, marquée par la montée des tensions politiques, la détérioration de la situation économique et sociale et l’exacerbation des fanatismes, de l’extrémisme et du terrorisme. Tout cela met à l’épreuve notre volonté de renforcer l’Action arabe commune… Ceci n’est possible que si nous nous imprégnons du sens de l’intérêt commun pour mieux servir l’être humain arabe… Le monde arabe ne pourra atteindre ces nobles objectifs qu’au prix d’une intégration de nos pays au sein de groupements régionaux forts et propres à imposer le respect de leurs intérêts légitimes aux niveaux régional et international».
Déplorant l’incapacité de la région maghrébine à atteindre l’intégration à laquelle elle aspire, le Souverain a fait remarquer que le Conseil de Coopération du Golfe demeure «le modèle d’une intégration régionale réussie, que nous appelons à immuniser davantage pour lui permettre de relever les défis conjoncturels passagers auxquels il pourrait être confronté».

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Evènements d’Al Hoceïma : Laftit s’explique sur la situation

A en croire le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le gouvernement a répondu favorablement, jusqu’ici, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.