mercredi 22 mai 2019

Voie ferrée Casablanca-Marrakech : Le doublement complet enfin acté

Pour mesurer l’impact du doublement complet de la voie ferrée Casablanca-Marrakech, l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a organisé, jeudi 22 novembre 2018, un voyage de presse entre ces deux villes.

Après avoir fait visiter la nouvelle gare de Casa-Voyageurs, le Directeur général (DG) de l’ONCF, Mohamed Rabie Khlie, a convié les médias à un voyage par train, de la capitale économique du Royaume à la Ville ocre. Il était 11h du matin quand les agents de l’ONCF ont donné le coup de sifflet de départ au train spécialement aménagé pour l’occasion.

Grâce au doublement de la voie ferrée, le trajet entre Casablanca et Marrakech n’a duré que 2h35mn. Avant le doublement de la voie entre ces deux métropoles, ce trajet était effectué par train en 3h35mn, voire plus en cas de retard. Arrivés à la gare de Marrakech, à 13h35min, Mohamed Rabie Khlie a tenu une conférence de presse dans un grand palace marrakchi.    

Pour mieux gérer le trafic Voyageurs…   

Dans son allocution introductive, Khlie a expliqué que le projet de doublement de la voie ferrée Casablanca-Marrakech a été réalisé dans le souci de répondre à l’augmentation considérable du trafic de voyageurs et de marchandises, au niveau de cet axe. Il s’agit également, selon le DG de l’ONCF, d’améliorer la régularité et la qualité du service, ainsi que de renforcer la sécurité du trafic ferroviaire entre ces deux villes. «La réalisation du doublement de la voie Casablanca-Marrakech s’inscrit dans le sillage de l’inauguration par SM le Roi Mohammed VI du Train à Grande Vitesse», a rappelé le DG de l’Office National des Chemins de Fer.

Ainsi, l’Office a vu le nombre des voyageurs passer de 13 millions en 2000 à 38 millions en 2017. Dans ce cadre, Khlie a précisé: «L’ONCF s’est engagé durant les sept dernières années sur des projets structurants qui ont contribué à résoudre le problème de saturation du réseau ferroviaire». Il a souligné le fait que la mise en service de l’ensemble de ces chantiers est à même de métamorphoser l’offre ferroviaire dans le Royaume.    

… Et le fret

En plus de son impact sur la mobilité des personnes, le doublement complet de la ligne ferroviaire Casablanca-Marrakech se traduit par une nouvelle façon de penser le fret, en permettant de renforcer l’offre fret et logistique de manière à mieux répondre aux besoins croissants des opérateurs économiques. Cette offre bénéficiera davantage des deux plates-formes logistiques en service, découlant du déploiement du schéma directeur ONCF en la matière et qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de compétitivité logistique.   

La première plate-forme est située à Sidi Ghanem, dans la périphérie de Marrakech. Il s’agit d’un port sec, implanté sur une superficie de 5 hectares, qui joue le rôle de hub de réception, de manutention, de stockage et de distribution des conteneurs en provenance et à destination des ports de Casablanca et Tanger-Med. Il accueille un trafic conteneur très important, principalement axé sur la conserverie végétale, l’artisanat et les céréales. Désormais, les produits y sont directement dédouanés, ce qui est un véritable avantage à l’import comme à l’export. La seconde est installée à Sidi Bou Othmane, sur une superficie de 65 hectares. Elle gère notamment le plan logistique céréalier et celui des hydrocarbures. Le principe est d’alimenter Sidi Bou Othmane par train, avant de desservir toute la région par camion, dans le cadre du transport combiné rail-route. Sidi Bou Othmane est également le cœur d’une future zone de développement économique où se concentreront de nombreuses entreprises. 

Les deux étapes du projet  

Le doublement de la voie Casablanca-Marrakech a été réalisé en deux étapes. C’est l’un des points sur lesquels a insisté le DG de l’Office lors de la conférence de presse qu’il a animée à Marrakech. Il a ainsi fait savoir que cette opération a nécessité 3 millions de journées de travail. La même source a précisé: «La première phase a été achevée en décembre 2013 et a porté sur 34 km de voies doublées et 80 km de voies renouvelées». S’agissant de la deuxième phase de ce projet, Rabie Khlie a fait savoir qu’elle a été marquée par le doublement de 140 km, 40 km de tracé amélioré, 2 viaducs et 20 ponts-rails construits. En outre, dans le but d’optimiser les mesures de sécurité, l’ONCF a procédé à la suppression de 60 passages à niveau et à la réalisation de 420 km de clôture de la ligne. Ainsi, quelque 6,5 millions de tonnes de gaz à effet de serre ont été évitées. 

Une nouvelle offre, «Al Atlas»

Pour sa part, la chef de division marketing voyageurs à l’ONCF, Bechari Nacera, a présenté la nouvelle offre de voyage de l’Office. Baptisée «Al Atlas», elle couvre l’axe Casablanca-Fès, Casablanca-Marrakech et Fès-Marrakech. La responsable a fait savoir qu’à l’instar des tarifs pratiqués pour le TGV «Al Boraq», ceux de l’offre «Al Atlas» comprendront une nouvelle gamme tarifaire déterminée par plusieurs paramètres, dont notamment la classe choisie, la date de réservation, la date du voyage et l’utilisation de cartes de réduction.   

Mohcine Lourhzal   

Retombées du doublement de la voie Casa-Marrakech

– 1h de gain en temps de parcours entre les deux villes

– 100% d’augmentation de la capacité de la ligne

– 6,5 millions de tonnes de Gaz à effet de serre évitées par an.


Temps de parcours entre Marrakech et Casablanca

– Marrakech-Casablanca: 2h35min

– Marrakech-Rabat: 3h35min

– Marrakech-Fès: 6h35min.


Coût du projet

– Doublement de la voie entre Settat et Marrakech: 2,6 MMDH/HT

– Première étape: 600 MDH/HT

– Deuxième étape: 2 MMDH/ HT

– Sécurisation de la traversée de la voie ferrée: 400 MDH.

Voir aussi

L’ONCF annonce une augmentation des prix de ses tickets

C’est bel et bien une surprise pour les voyageurs de l’ONCF et spécialement les navetteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.