jeudi 17 août 2017

Sidi Moumen : Ouvrir de nouvelles perspectives aux jeunes

Le centre culturel «Les Etoiles de Sidi Moumen», inauguré en 2014, est une initiative de Nabyl Ayouch et Mahi Binebine. Il s’agit d’un centre dédié à la jeunesse du quartier défavorisé de Sidi Moumen; quartier hautement symbolique, d’où sont issus les auteurs des attentats de Casablanca en 2003.

L’ambition de ce centre est d’offrir des opportunités aux jeunes à travers la culture. Il leur propose une initiation à la pratique artistique, aux langues et à l’informatique, ainsi que des espaces de diffusion culturelle.
La France et l’Allemagne, par l’intermédiaire de leurs ambassades et de leurs centres culturels, soutiennent cette initiative, depuis son lancement. Elles ont notamment mobilisé le «Fonds Franco-Allemand pour les projets culturels en pays tiers», afin de mettre en place, à Sidi Moumen, un programme de formation à la danse hip hop, qui occupe une place de choix dans les disciplines artistiques au Maroc.
De nombreux danseurs marocains de Meknès, Fès, Marrakech, Guelmim, Rabat et Casablanca ont bénéficié de cette formation alternant théorie et pratique, dispensée par la Hip Hop Academy de Hambourg et la Compagnie Révolution de Bordeaux, deux structures de référence de la danse hip hop en Europe.      
Le centre, qui a connu la visite des ambassadeurs allemand et français, a notamment pour vocation de développer la créativité chez les jeunes du quartier Sidi Moumen, révéler le talent qui se cache chez les jeunes à risque, coacher les jeunes artistes en herbe, offrir un encadrement pédagogique artistique de qualité et donner les moyens aux jeunes en difficulté de vivre leur passion.
Selon  Nabyl Ayouch, initiateur du centre et également président de la Fondation Ali Zaoua, la culture de proximité et les arts sont les seuls moyens pour aider cette jeunesse marocaine à s’approprier une culture qu’ils créent eux-mêmes. Ainsi, la création de ce centre est née du souci de désenclaver les quartiers périphériques, lutter contre la radicalisation et la violence et développer une dynamique culturelle de proximité, en facilitant la circulation de la production culturelle nationale.
De son côté, l’ambassadeur de la République française à Rabat, Jean-François Girault, tout en saluant cette initiative qui réunit les jeunes, les enfants et les mamans de ce quartier, a relevé que la politique de proximité est le mot clé du développement de tout pays. Il a aussi souligné que la France continuera de soutenir cette initiative.
Pour sa part, l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Maroc, Volkmar Wenzel, a indiqué que ces institutions jouent un rôle primordial dans l’encadrement des jeunes des quartiers populaires. Wenzel a aussi réitéré le soutien constant des institutions allemandes, notamment le Centre culturel allemand, à ce genre d’institutions. De même, il s’est félicité de l’appui franco-allemand à cette initiative qui ouvre de nouveaux horizons aux habitants de Sidi Moumen.
Cette visite des deux diplomates a été marquée par la présentation d’un spectacle intitulé «16 mai», une création du Centre culturel «Les Etoiles», mêlant musique, chant, danse et théâtre, en hommage aux victimes des attentats de 2003.

HD

Voir aussi

Mazagan Beach & GR : Massimiliano Zanardi nouveau DG

Mazagan Beach & Golf Resort vient d’annoncer la nomination de son nouveau Directeur général, Massimiliano …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.