lundi 11 décembre 2017

Sidaction Maroc : Ensemble, nous pouvons y arriver

Sidaction Maroc

La soirée télévisée de la 5ème édition de Sidaction aura lieu le 19 décembre, en direct sur 2M et 2M Monde. Ce sera l’occasion d’avoir plus de 3 heures d’antenne pour sensibiliser, mais aussi collecter des dons.

Grâce au Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et au soutien de nombreux partenaires, l’ALCS organise depuis 2005 la campagne de sensibilisation et de collecte de fonds «Sidaction Maroc».
Cet événement est organisé tous les deux ans. Il revient pour une 5ème édition avec une soirée télévisée (le 19 décembre 2014) et sera animé par Choumicha et Ali Baddou. La soirée comportera des reportages, témoignages de personnes vivant avec le VIH, interventions de spécialistes, musique, humour et messages d’appels à dons. Pour rappel, la quatrième édition a eu lieu du 6 au 31 décembre 2012, sous le thème «Les jeunes sont les plus touchés par le sida. Protégez-les en donnant au Sidaction Maroc».
Cette année encore, la campagne sera axée sur les jeunes. La raison évoquée par l’ALCS est que 51% des porteurs du VIH ont entre 15 et 34 ans. Pour mémoire: grâce à la générosité des donateurs, en 2012, le montant des dons recueillis a atteint 10,8 millions de dirhams. Cette collecte a permis de renforcer le travail de l’association dans de nombreux domaines. Les fonds collectés pendant Sidaction Maroc ont bénéficié à 8 autres associations et à 3 équipes de recherche nationales à qui l’ALCS a financé des projets en lien avec le VIH/sida, à hauteur de 21% du montant de la collecte.
Créée en 1988, l’ALCS entame sa 26ème année de lutte quotidienne contre le sida grâce au soutien des donateurs et partenaires. Reconnue d’utilité publique, l’association, c’est 19 sections, 27 centres fixes de dépistage anonyme et gratuit et 5 centres mobiles, 300 volontaires, 83 salariés, 150 intervenants de terrain et une gestion financière avec des comptes audités annuellement par un cabinet de renommée internationale. A souligner que la campagne nationale du dépistage du sida a commencé le 1er décembre et la «Journée du sida» se poursuivra jusqu’au 24 décembre.

Mères et enfants

Le Fonds d’action positive pour l’enfance (PACF) annonce qu’il a récolté 103 subventions pour 2015 pour un total de 5 millions de livres sterling (6,3 millions d’euros). 54 nouvelles subventions et 49 renouvellements de subventions seront financés pour soutenir les efforts de la communauté dans la prévention de la transmission mère-enfant du VIH en proposant des services essentiels aux mères, aux enfants et aux familles touchées par le VIH. Le PACF travaille avec des organisations locales qui s’emploient à améliorer la santé et le bien-être des femmes et des enfants touchés par le VIH, ainsi que les communautés dans lesquelles ils vivent. Selon le Plan mondial, en 2013, près de 199.000 enfants ont été infectés par le VIH, soit près de deux fois moins qu’en 2003. De plus, en 2013, près de 70% des femmes enceintes vivant avec le VIH ont reçu des médicaments antirétroviraux pour stopper la transmission mère-enfant du VIH, contre 33% en 2009. Avec l’accélération de ces efforts, le Plan mondial estime que le nombre de nouvelles infections par le VIH parmi les enfants pourra être réduit de 90% d’ici 2015 par rapport au chiffre de 2009. Le Plan mondial, lancé par l’ONUSIDA et le sida, fixe deux objectifs pour 2015: réduire de 90% le nombre de nouvelles infections par le VIH parmi les enfants et réduire de 50% le nombre de décès liés à la grossesse chez les femmes vivant avec le VIH. Sans traitement, jusqu’à 40% des enfants nés d’une mère séropositive naîtront avec le VIH et près de la moitié d’entre eux mourront avant l’âge de deux ans. En 2015, plus de 50 organisations s’associeront au PACF pour la première fois. Grâce à ces nouveaux partenariats, le PACF pourra agir dans des pays qui, jusque-là, ne bénéficiaient pas de son aide, comme le Togo, l’Angola et la Colombie. Son travail s’étendra à 25 pays.

Bouchra Elkhadir

Dar America et VIH/SIDA


Le Consulat général des Etats-Unis à Casablanca a organisé, mercredi 10 décembre dans son centre culturel Dar America une série d’activités de sensibilisation au VIH/SIDA. Ces activités, destinées aux membres et aux visiteurs de Dar America, ont eu lieu en présence de Mme Nicole Theriot, Consul Général des États-Unis à Casablanca et de Abdessamad Oussaih, ancien Président de l’Association marocaine des jeunes contre le SIDA et actuel président du Conseil Régional de la Société Civile du Grand Casablanca. Les chiffres de l’ONUSIDA indiquent que 35 millions de personnes dans le monde vivent avec le VIH. Pour rendre hommage à ces 35 millions de vies, les participants ont été invités à planter 350 drapeaux rouges dans le jardin de Dar America, chaque «drapeau d’hommage» représentant 100.000 personnes atteintes. Les participants ont été par la suite invités à regarder le film The Ryan White Story, l’histoire d’un jeune garçon qui a souffert de la discrimination liée au VIH/SIDA aux Etats-Unis. Il est à noter que Dar America compte 3.000 membres environ, dont 90% sont âgés de moins de 25 ans.

BEK

Voir aussi

Rapport 2016 du médiateur : Plus de 8.000 plaintes et l’administration 1ère visée

L’Institution du Médiateur du Royaume a présenté, vendredi 20 octobre 2017,  son rapport au titre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.