jeudi 20 juin 2019

Les hooligans dans le collimateur du ministère de l’Intérieur

Dix personnes ont été blessées, dont quatre membres des forces de l’ordre, lors des événements de vandalisme survenus après le match ayant opposé, dimanche 5 mars 2017, l’Union de Sidi Kacem (USK) au Moghreb de Fès (MAS), a indiqué le ministère de l’Intérieur qui a donné des instructions pour agir avec rigueur contre les groupes Ultras.

Provoqués par des supporters des deux équipes, ces actes ont également occasionné des dégâts matériels aux bus de l’équipe des visiteurs et des forces de sécurité, a précisé le ministère dans un communiqué.

Suite à ces actes, qui ont coïncidé avec  le retour de certains groupes Ultras aux stades, le ministère de l’Intérieur a décidé d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre de toute personne s’activant au sein de ces entités illégales qui ont déjà fait l’objet de décisions d’interdiction.

ML

Voir aussi

Service militaire : Le recensement s’achèvera le vendredi 7 juin

Le ministre de l’Intérieur informe les jeunes appelés à remplir le formulaire de recensement relatif …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.