lundi 19 août 2019

Les agressions contre les enseignants se poursuivent

Les services de police du district de Mehdia, relevant de la préfecture de police de Kénitra, ont auditionné, mardi 7 novembre 2017, un élève de 15 ans soupçonné de violences à l’encontre d’un enseignant lors de l’exercice de ses fonctions. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’élève, qui poursuit ses études au lycée qualifiant «Al Kasbah», a violenté son enseignant après avoir été incapable de justifier son absence des cours, a indiqué la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. 

Cette agression fait suite à celle dont a été récemment victime un enseignant dans un lycée à Ouarzazate, par son élève. Suite à cette agression, le Procureur du Roi près la Cour d’appel de Ouarzazate a annoncé, mercredi 8 novembre 2017, que l’élève agresseur a été placé en détention dans un établissement pénitentiaire pour mineurs. 

ML

Voir aussi

CESE : Quelle stratégie pour promouvoir la lecture

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE), qui a tenu récemment sa 99ème session ordinaire, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.