lundi 26 juin 2017

Le nouveau visage de Casablanca se dessine

Le Roi Mohammed VI a procédé, vendredi 31 mars 2017, à la pose de la première pierre pour la construction d’un complexe administratif devant regrouper l’ensemble des intervenants du port de Casablanca.

Doté d’une enveloppe budgétaire globale de 340 MDH, ce projet contribuera au renforcement de l’attractivité de la ville et de conforter sa place en tant que locomotive de développement économique. Ce projet permettra aussi l’optimisation des espaces portuaires et l’intégration du port de Casablanca dans son environnement urbain.

Construction d’un complexe administratif

Mobilisant une assiette foncière de 3.000 m2, ce complexe administratif, qui sera érigé tout près de la gare ferroviaire de Casa Port, est constitué de deux corps de bâtiments, une tour haute (R+25) et une tour basse (R+8), reliés par un hall (R+6). La tour basse comportera des services communs au personnel (crèche, espace de sport, locaux sociaux et associatifs), alors que la tour haute comprendra l’ensemble des directions, ainsi que des espaces de restauration et de détente. Les niveaux 22 à 24 de la tour haute devront ainsi abriter des restaurants et des cafés avec terrasses extérieures.  Le futur complexe, doté de quatre niveaux de sous-sols, tiendra compte des contraintes de durabilité et de haute qualité environnementale en ayant recours à l’usage des énergies renouvelables.   Faisant partie du programme de valorisation de la zone historique du port de Casablanca, ce projet sera réalisé dans un délai de 24 mois, dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Economie et des Finances, le ministère de l’Equipement du Transport et de la Logistique, la wilaya de la Région Casablanca-Settat et l’Agence Nationale des Ports, maitre d’ouvrage de ce projet.

Réaménagement du Vélodrome…

Illustrant l’intérêt accordé à la ville Casablanca, le Souverain a procédé, jeudi 30 mars 2017 au lancement du projet de réaménagement et de valorisation du vélodrome d’Anfa, une initiative qui tend à donner une nouvelle vie à ce site historique, construit en 1922 et inscrit au patrimoine national. Mobilisant des investissements de l’ordre de 15 millions de dirhams, le projet de réaménagement et de valorisation du parc du vélodrome d’Anfa s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale de sauvegarde et de valorisation du patrimoine culturel, matériel, immatériel, et naturel de la ville. Le même jour, le Souverain a procédé au quartier Al Hanaa à la préfecture d’Arrondissements Ain Sebâa-Hay Mohammadi, à l’inauguration d’un terrain de sport de proximité, réalisé dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

ML

Voir aussi

Insaf lutte contre le travail des enfants

A l’occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, INSAF tient encore une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.