mardi 12 décembre 2017

Casablanca-Errachidia : Une nouvelle ligne pour la RAM

RAM Casablanca Errachidia

La RAM a ouvert sa ligne aérienne Casablanca-Errachidia le 25 juin dernier. Le prix du voyage sera de 1.200 DH l’aller/retour. Ce vol est programmé trois fois par semaine.

Une délégation officielle, conduite par le ministre délégué auprès du ministre du Transport, de l’Equipement et de la Logistique, chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a procédé, le mercredi 25 juin à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, à l’inauguration du premier vol de la route aérienne Casablanca-Errachidia.
Errachidia où a été tenue une conférence de presse à l’issue de cet événement. «Grâce à la Convention de partenariat entre le gouvernement, la RAM et la Région de Meknès-Tafilalet, la RAM ouvre la ligne Casablanca-Errachidia à partir de ce 25 juin. Les acteurs économiques et les professionnels touristiques ont également contribué à la mise en place de cette ligne qui permettra le désenclavement de leur Région et son développement économique. Cette ligne aérienne sera donc un important levier économique et il faut contribuer à sa réussite», informe le gouverneur de la province d’Errachidia, Ahmed Merguich.

Mohamed Najib Boulif a pour sa part souligné: «Le lancement de la ligne Casablanca-Errachidia est un moment historique. Cette nouvelle ouverture aérienne, dont bénéficiera la province d’Errachidia, permettra une politique de proximité puisque les différents acteurs économiques seront plus prêts de leurs intérêts et services. Cette ligne permettra aussi de développer les différents secteurs économiques de cette province et de la Région. Elle permettra également la mobilité des ressources productives. Ce qui fera du transport aérien un important acteur dans le développement économique». Et d’ajouter: «Le nombre des régions qui ont bénéficié de ce genre d’opération sont cinq, en dehors de celle d’Errachidia. Le budget de soutien octroyé par le gouvernement et les partenaires pour le lancement de ces lignes internes est de 172 millions de DH. En lançant ces lignes aériennes, le Maroc a comme premier objectif la profitabilité de ces lignes, que ce soit au niveau régional ou au niveau des gains de la Compagnie nationale, la Royal Air Maroc. Les cinq lignes aériennes déjà mises en place ont pu transporter 448.000 citoyens. On ambitionne qu’elles transportent d’ici la fin d’année 2014 à peu près un million de passagers. Nous envisageons également de relier les différentes villes marocaines… Actuellement, nous avons 22 lignes internes dont 16 liaisons avec la ville de Casablanca. Le gouvernement et les différents partenaires ont convenu que le prix du voyage aérien Casablanca-Errachidia soit de 1.200DH l’aller/retour, soit 600 DH le billet. Le vol Casablanca-Errachidia est programmé 3 fois par semaine», conclut-il.

Désenclavement d’Errachidia

El Habib Choubani, ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, a de son côté indiqué: «Cette ligne permettra le désenclavement d’Errachidia. Cette région est une région d’avenir, pleines d’énergies, de ressources humaines, d’agriculture, d’énergies renouvelables… Avant, l’avion était à la portée de l’élite, uniquement. Député de la ville d’Errachidia, j’ai parcouru 40.000 km pour me rendre à chaque fois au parlement. Ce genre d’action entre dans le cadre de la mise en place de la régionalisation. Ce redressement profond du découpage territorial permettra un équilibre entre les régions».
Driss Benhima, président-directeur général de la Royal Air Maroc a souligné: «Le ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, le ministère des Finances, celui de l’Intérieur, la Région, les acteurs économiques et les acteurs touristiques ont tous contribué à la réussite de ce partenariat et de cette initiative du gouvernement. Les lignes intérieures sont d’une importante nécessité aujourd’hui. La ligne Errachidia-Casablanca permettra de relier cette région à 80 destinations internationales. Actuellement, la RAM a 6 lignes internes et ces lignes connaissent une grande réussite et contribuent aussi au chiffre d’affaires de la RAM. Le soutien budgétaire des différents partenaires a concrétisé l’idée du gouvernement, celle d’unifier le prix du billet durant toute l’année, ce qui est une chose très positive. En tant que président-directeur général de la RAM, je souhaite que cette ligne réussisse à l’instar des autres lignes».

Badia Dref

…………………………………………………………………..

Le développement des vols intérieurs est essentiel


Les vols de la ligne Casablanca-Errachidia seront opérés par des avions de type ATR-72 dernière génération, à raison trois fréquences par semaine et au prix fixe de 1.200 DH (aller-retour, tout compris). Les voyageurs pourront prendre les vols chaque mercredi, vendredi et dimanche. Au retour, ils pourront emprunter les vols lundi, jeudi et samedi, selon la RAM.
Convaincus que le développement du transport aérien dans les différentes régions du Maroc est capital dans le processus de la régionalisation avancée, le ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique et Royal Air Maroc sont déterminés à généraliser la signature des conventions de soutien des lignes intérieures pour contribuer à la promotion du territoire et de l’économie locale, explique la RAM.
Le développement des vols intérieurs est essentiel pour la mise en œuvre de la régionalisation avancée, car ces vols permettent de renforcer l’attractivité des Régions, leur désenclavement et leur développement touristique.
Au Maroc, suite à la signature du contrat-programme avec Royal Air Maroc en vue de sa restructuration, l’Etat a recommandé de supprimer les lignes déficitaires. Le même contrat-programme a cependant stipulé que le maintien de la promotion des vols intérieurs est conditionné par l’octroi de la subvention par les Régions concernées, uniquement pour supporter le déficit de ces lignes. Sur les sept premiers mois de l’exercice en cours (de novembre 2013 à fin mai 2014), Royal Air Maroc a transporté quelque 448 000 passagers sur ses vols intérieurs, en hausse de 25% par rapport à la même période de l’exercice dernier, indique le même communiqué.

BD

Voir aussi

Société Ivoirienne de Banque : La «Bourse connect» lancée

La Société de gestion et d’intermédiation africaine de Bourse (SGI-AB), filiale de la Société Ivoirienne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.