lundi 19 novembre 2018

Casablanca : Des taxis augmentent les tarifs !

Sans prévenir, dans certaines zones de Casablanca, certains chauffeurs de grands taxis ont augmenté leur tarif de 0,50 DH.

Le prix de la course par grand taxi ne devrait pas connaître une hausse sur le plan national. En tout cas, selon les dires de certains professionnels approchés cette semaine, les informations ayant circulées, ces derniers jours, sur une révision des tarifs à la hausse sont erronées. « Aucune augmentation des tarifs n’est prévue. La décision d’augmenter les tarifs des taxis par certains taxis n’est pas le résultat d’une concertation avec les syndicats. De même qu’il n’y a pas une décision officielle à ce sujet avec les autorités de tutelle», déclare Bouchaib Abdelmoughit, Secrétaire national du Syndicat national des taxis. Celui-ci a reconnu que « cette hausse –unilatérale- a concerné surtout les zones où le tarif des taxis est de 4,50 dirhams ». Ceci étant, cette décision « illégale » provoque déjà la colère des usagers à Casablanca. En effet, dans le quartier de Hay Mohammedi, pour ne citer que ce quartier, des usagers ont fait, ce mercredi 3 janvier, grise mine. « Certains chauffeurs de grands taxis ont augmenté leur tarif de 0,50 DH dans le quartier de Hay Mohammedi. Un coup dur pour le simple ouvrier que je suis, avec un salaire de 2500 dirhams. Déjà le prix de certains produits a connu une hausse depuis quelques jours», témoigne Mohamed. Avant de conclure, non sans colère : « Ces taxis ont décidé de leur propre chef – sans prévenir- d’augmenter leurs tarifs sans qu’aucune décision des autorités de tutelle n’ait été prise à cet effet. Ce n’est pas normal. Les autorités doivent prendre leurs responsabilités ».

Cette hausse est une riposte à la hausse des prix des carburants au Maroc, commente un autre syndicaliste, sous couvert d’anonymat. « Depuis un certain temps déjà, les professionnels n’ont cessé de manifester leur colère face à cette augmentation des pris des carburants. Face à la sourde oreille du gouvernement, il est normal que certains chauffeurs de taxi– surtout ceux qui ne sont pas adhérents à des syndicats- augmentent leur tarif de façon unilatérale », a-t-il précisé.

Naîma Cherii

Voir aussi

L’ONCF provoque la colère des voyageurs

L’ONCF ne cesse de décevoir ses voyageurs. Après le terrible drame survenu à Bouknadel et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.