mardi 12 décembre 2017

Attijariwafa bank/SNI : Les bénévoles au profit d’Injaz Al-Maghrib honorés

Mohamed Soussi, Amina Benamar, Noureddine Charkani El Hassani, Hassan Ouriagli, Laila Mamou, Mohamed El Kettani, Mohamed Berrada, Youssef Rouissi,  Saloua Benmehrez et Ismaïl Douiri

Le groupe Attijariwafa bank met à l’honneur ses collaborateurs bénévoles, engagés en 2017 avec l’association Injaz Al-Maghrib au profit de l’éducation entrepreneuriale des jeunes.

C’est ainsi que Mohamed El Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank, en présence de Hassan Ouriagli, PDG de la SNI, maison-mère de Attijariwafa bank, a présidé la cérémonie organisée par la Fondation Attijariwafa bank, en l’honneur des 423 collaborateurs bénévoles du Groupe, qui se sont mobilisés au profit de l’Association Injaz Al-Maghrib, au titre de l’année scolaire 2016 – 2017.

A l’instar des deux précédentes éditions, cette cérémonie avait pour objectif de saluer l’engagement actif des collaborateurs du Groupe qui se sont mobilisés, au profit de l’éducation entrepreneuriale des jeunes, en animant un ou plusieurs programmes de l’association. En guise de remerciement et de valorisation, ils se sont vu décerner des attestations de reconnaissance «Collaborateur responsable»,  cosignées par les deux Présidents, respectivement du groupe Attijariwafa bank et de l’Association Injaz Al-Maghrib.

L’objectif pour cette 2ème année a été dépassé grâce à la mobilisation de 423 collaborateurs bénévoles à l’échelle du Groupe, avec une représentation régionale.

La contribution des collaborateurs bénévoles du groupe Attijariwafa bank, en 2017, a été de 4.238 heures de formation dispensées dans le cadre de l’animation d’un ou plusieurs programmes de l’association Injaz Al-Maghrib, au profit de 8.834 jeunes bénéficiaires (collégiens, lycéens et étudiants universitaires) au niveau de 23 villes du Royaume.

Ensuite, Laila Mamou, Présidente de l’Association Injaz Al-Maghrib, a présenté les différents programmes de l’association, tous basés sur l’apprentissage par l’action, selon le principe du «Learning by Doing», dont le programme phare reste «Company program», formation des jeunes à la création d’entreprise et à l’entrepreneuriat au sens large, ciblant les lycéens et étudiants des universités de l’enseignement public. En plus du programme «Smart Start» d’accompagnement des jeunes porteurs de projet par des mentors (cadres d’entreprise).

Afin d’illustrer l’impact des programmes de l’association et la valeur ajoutée de cette expérience entrepreneuriale, tant pour les jeunes bénéficiaires que pour les cadres bénévoles, des témoignages ont été apportés dans le cadre de cette cérémonie. Ainsi, la Fondation Attijariwafa bank a invité de jeunes bénéficiaires des principaux programmes (Company program et Smart Start) à partager leur expérience; notamment les apports et la valeur ajoutée de cette expérience entrepreneuriale et du conseiller bénévole.

Par ailleurs, pour compléter ces témoignages avec un retour d’expérience interne, des collaborateurs bénévoles, qui ont animé un ou plusieurs programmes cette année (Smart Start, Company program et Entrepreneurship Master Class), se sont également exprimés quant à l’enrichissement mutuel qu’une telle expérience basée sur le partage peut procurer en termes de satisfaction personnelle et de développement personnel au contact des jeunes.

Le groupe SNI et sa filiale Attijariwafa bank, à travers leur Fondation et la mobilisation active de leurs collaborateurs à large échelle, poursuivent ainsi leur soutien à l’Association Injaz Al-Maghrib. Ils réaffirment leur engagement en faveur de l’éducation l’entrepreneuriale des jeunes, une thématique qui revêt une importance stratégique pour le groupe. Et ce, dans le sillage de la vision globale de l’actionnaire de référence, le groupe SNI, qui positionne le soutien à l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes au cœur de son projet sociétal.

Hamid Dades

Même eux…

Il est à noter que les plus grands responsables du groupe s’impliquent dans cette expérience, depuis plusieurs années et dans une totale discrétion, donnant bénévolement de leur temps et allant sur place, dans les lycées, les universités et les entreprises, insuffler l’esprit d’entrepreneuriat aux jeunes. C’est le cas, par exemple, du PDG Mohamed El Kettani, des DG Ismaïl Douiri, Noureddine Cherkani, Youssef Rouissi… Et bien d’autres… Le Président de la SNI Hassan Ouriagli, en personne, accorde soutien et intérêt à l’expérience. Sa présence en toute simplicité à une telle cérémonie en atteste.

Voir aussi

Hôpital militaire de Rabat : Le Roi y inaugure un centre de cardiologie «Top» !

SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces Armées Royales …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !