vendredi 16 novembre 2018

Affaire Bouachrine : pas de liberté provisoire pour le patron d’ « Akhbar Al Youm »

La Chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a rejeté vendredi 14 septembre 2018,  la demande de liberté provisoire pour le directeur de publication du quotidien arabophone « Akhbar Al Youm » Taoufik Bouachrine, poursuivi en état d’arrestation pour traite d’êtres humains, viols et tentatives de viol, entre autres accusations.

Cette décision intervient deux jours seulement après la présentation de l’expertise technique effectuée sur les vidéos à caractère sexuel compromettant Taoufik Bouachrine. Pour rappel, ladite expertise technique avait établi l’authenticité des vidéos en question.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Bourses universitaires : Saïd Amzazi s’engage

L’année législative a démarré  en force pour Saïd Amzazi. Dans ce sens, le ministre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.